Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

jeudi 9 mai 2013

Prendre un parti pris

  • Avec cet accès à l’alcool dans les aires de jeu des casinos, Loto-Québec prend un parti pris pour le profit au détriment de la santé publique [...]
    (Amélie Daoust-Boisvert et Marco Bélair-Cirino, dans Le Devoir du 3 mai 2013.)

Il me semble difficile de prendre un parti qui est déjà pris :

Avec cet accès à l’alcool dans les aires de jeu des casinos, Loto-Québec opte pour le profit au détriment de la santé publique [...]

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

« Alcool dans les casinos – Le gouvernement péquiste contredit par les experts » : http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/377310/le-gouvernement-pequiste-contredit-par-les-experts

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 01:38 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 8 mai 2013

Ils craignaient ou ils créaient?

  • Embarrassée par cette révélation, Mme Courchesne a dit au Devoir que les médias craignaient un climat de méfiance face à la classe politique. « La démocratie est en grave danger »,
    a-t-elle déclaré.
    (Patrick Lagacé, dans La Presse du 6 mai 2013.)

Les médias craignaient un climat de méfiance? Je doute fort qu'ils soient devenus à ce point timorés. Michelle Courchesne, ancienne ministre, reproche en fait aux journalistes de contribuer à l'instauration d'un climat de méfiance à l'égard des politiciens. (Voir cet éditorial et cet autre article du Devoir.) Sans doute le chroniqueur voulait-il écrire :

Embarrassée par cette révélation, Mme Courchesne a dit au Devoir que les médias créaient un climat de méfiance face à la classe politique. « La démocratie est en grave danger », a-t-elle déclaré.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

« En cette 18e semaine de l'année... » : http://www.lapresse.ca/debats/chroniques/patrick-lagace/201305/04/01-4647535-en-cette-18e-semaine-de-lannee.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_meme_auteur_4647873_article_POS3

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 01:35 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 6 mai 2013

S'ouvrir davantage sur le monde, un défaut?

  • Dans un courriel au Devoir, elle explique que son expérience de la couverture internationale sera mise à profit dans l’émission, qui veut s’ouvrir davantage sur le monde, un défaut qu’Errol Duchaine reconnaît.

    Mais bon, le même nombrilisme entache tous les secteurs médiatiques ici [...]

    (Stéphane Baillargeon, dans Le Devoir du 4 mai 2013.)

S'ouvrir davantage sur le monde, ce n'est pas un défaut :

Dans un courriel au Devoir, elle explique que son expérience de la couverture internationale sera mise à profit dans l’émission, que l'on juge trop peu ouverte sur le monde, un défaut qu’Errol Duchaine reconnaît.

Mais bon, le même nombrilisme entache tous les secteurs médiatiques ici [...]

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

« La clé des champs » : http://www.ledevoir.com/culture/television/377221/la-cle-des-champs

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 02:31 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 5 mai 2013

Un crescendo implaccable

Implaccable ou implacable; orthographe.

  • Au fil d’un crescendo implaccable, les quolibets se meuvent en violence physique [...]
    (François Lévesque dans le site du Devoir, le 2 mai à 12 h 10.)

On écrit implacable, avec un seul c. Cet adjectif vient du latin implacabilis.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

« Un clip de Xavier Dolan déchaîne les passions en France » : http://www.ledevoir.com/culture/musique/377188/le-clip-de-xavier-dolan-dechaine-les-passions-en-france

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 05:54 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 4 mai 2013

Ils ont obtenu leur diplôme d'étude secondaire

  • Utilisée dans un millier d’écoles à travers le monde, la pédagogie Waldorf, qui mêle enseignement intellectuel et l’exercice d’activités artistiques et manuelles (comme le tricot), est controversée. Ses détracteurs l’apparente à une idéologie sectaire [...]
    (Lisa-Marie Gervais, dans Le Devoir du 4 mai 2013.)

Utilisée dans un millier d’écoles à travers le monde, la pédagogie Waldorf, qui mêle l'enseignement intellectuel et l’exercice d’activités artistiques et manuelles (comme le tricot), est controversée. Ses détracteurs l’apparentent à une idéologie sectaire [...]

  • « [...] 93 % d’entre eux ont obtenu leur diplôme d’étude secondaire », explique Frédérik Boivin, père d’une fillette fréquentant l’école.

Les élèves québécois reçoivent un diplôme d'études secondaires.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

« Nancy Houston [sic] joint sa voix à celle des défenseurs de la pédagogie Waldorf » : http://www.ledevoir.com/societe/education/377399/nancy-houston-joint-sa-voix-a-celle-des-defenseurs-de-la-pedagogie-waldorf

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 03:00 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 3 mai 2013

Plus qu'étonnant!

  • Mais après, il serait tout aussi étonnant que les chiites laissent les sunnites agir à leur guise et dominent de fait le Moyen-Orient.
    (Serge Truffaut, dans Le Devoir du 2 mai 2013.)

Je ne vois pas comment les chiites pourraient dominer le Moyen-Orient s'ils laissaient les sunnites agir à leur guise. Sans doute l'éditorialiste a-t-il voulu dire :

Mais après, il serait tout aussi étonnant que les chiites laissent les sunnites agir à leur guise et dominer de fait le Moyen-Orient.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

« Guerre en Syrie – La régionalisation » : http://www.ledevoir.com/international/actualites-internationales/377133/la-regionalisation

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 01:13 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 2 mai 2013

Aller aux devants des besoins

Aux devants de, au-devant de; orthographe.

  • [...] Roche donnait des cadeaux aux élus et multipliait les attentions pour aller aux devants de leurs besoins.
    (Brian Myles dans le site du Devoir, le 1er mai 2013 à 13 h 32.)

La locution prépositive s'écrit au-devant de :

Vous allez au-devant de mes désirs. (Multidictionnaire.)

Aller au-devant du danger. (Petit Robert.)

Le peuple de Trinqueballe se porta tout entier au-devant de son pasteur. (France, dans le Lexis.)

Si c'est là tout ce que vous avez à dire quand on vous propose d'être pendue, comment un jury courtois n'irait-il pas au-devant de vos désirs? (Camus, dans le Trésor de la langue française informatisé.)

Disposition de celui qui va au-devant des besoins, des désirs d'autrui. (Définition de « prévenance » dans le Trésor.)

[...] Roche donnait des cadeaux aux élus et multipliait les attentions pour aller au-devant de leurs besoins.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

« Commission Charbonneau – Cloutier donne les ingrédients de sa recette » : http://www.ledevoir.com/politique/quebec/377071/commission-charbonneauu-cloutier-livre-les-ingredients-de-sa-recette-magique

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 00:46 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 1 mai 2013

Pour bien accueillir aux besoins de ces personnes

  • [...] pour bien accueillir et mieux répondre aux besoins des personnes à capacité physique restreinte.
    (Lio Kiefer dans son blogue, le 26 avril 2013.)

On n'accueille pas à des besoins :

[...] pour bien accueillir les personnes à capacité physique restreinte et mieux répondre à leurs besoins.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

« Route accessible : Québec salutaire » : http://www.ledevoir.com/opinion/blogues/voyager-avec-lio-kiefer/376785/route-accessible-quebec-salutaire

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 02:37 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 30 avril 2013

Ils ont fuit le danger

Fuit ou fui; participe passé du verbe fuir.

  • Dans les deux cas, les enfants ont fuit le danger apparent.
    (Louis-Denis Ebacher, dans Le Droit du 24 avril 2013.)

Le verbe fuir fait fuit à la troisième personne du singulier du passé simple ou du présent de l'indicatif, mais fui au participe passé :

L'été, les beaux jours ont fui. (Petit Robert.)

Dans les deux cas, les enfants ont fui le danger apparent.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

« Présumé rôdeur à Aylmer » : http://www.lapresse.ca/le-droit/actualites/justice-et-faits-divers/201304/24/01-4644076-presume-rodeur-a-aylmer.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_lire_aussi_4644210_article_POS1

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 02:03 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 29 avril 2013

Le retour de l'enfant prodige

Enfant prodige ou enfant prodigue; paronymes.

  • Patrick Beauduin, directeur général, et Anne Sérode, directrice de la Première Chaîne, ont travaillé fort depuis deux ans pour convaincre l’enfant prodige de rentrer à la maison publique.
    (Stéphane Baillargeon, dans Le Devoir du 25 avril 2013.)

Celui « que l'on accueille avec joie à son retour au foyer qu'il avait quitté depuis longtemps » (Petit Robert), c'est l'enfant prodigue :

Patrick Beauduin, directeur général, et Anne Sérode, directrice de la Première Chaîne, ont travaillé fort depuis deux ans pour convaincre l’enfant prodigue de rentrer à la maison publique.

Le petit Wolfgang était un enfant prodige.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

« Ici Marie-France Bazzo » : http://www.ledevoir.com/societe/medias/376611/ici-marie-france-bazzo

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 01:07 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]