Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

27-05-2020

Dans une classe à part

  • [...] il semble pourtant que la situation dans les CHSLD du Québec face classe à part.
    (Stéphane Baillargeon, dans Le Devoir du 25 avril 2020.)

Je veux bien que l'on regarde la situation en face, mais c'est évidemment le verbe faire au présent du subjonctif qu'il faudrait ici :

[...] il semble pourtant que la situation dans les CHSLD du Québec fasse classe à part.

Line Gingras
Québec

« Peut-on comparer l’impact de la pandémie entre le Québec, l’Ontario et la Colombie-Britannique? » : https://www.ledevoir.com/societe/577696/classement-declassement-reclassement?utm_source=infolettre-2020-04-25&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

Posté par Choubine à 00:01:00 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [1] - Permalien [#]

25-05-2020

Se léguer contre quelqu'un

Se léguer ou se liguer; paronymes.

  • À la réouverture partielle de la Chambre des communes lundi, tout le monde s’est légué contre les conservateurs, qui souhaitaient siéger trois jours par semaine en personne, avec une députation réduite.
    (Guy Veillette dans le site du Nouvelliste, le 25 avril 2020.)

On lègue ses biens à ses héritiers, mais on se ligue contre quelqu'un :

À la réouverture partielle de la Chambre des communes, lundi, tout le monde s’est ligué contre les conservateurs, qui souhaitaient siéger trois jours par semaine en personne, avec une députation réduite.

Line Gingras
Québec

« Un chef en confinement » : https://www.lenouvelliste.ca/actualites/un-chef-en-confinement-4c6a160428c520fd998a37a6550a3f7d?utm_source=omerlo&utm_medium=mailer&utm_campaign=Aujourd%27hui%3A+une+enqu%C3%AAte+demand%C3%A9e+au+CHSLD+Mgr+Paquin

Posté par Choubine à 00:01:00 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [2] - Permalien [#]

24-05-2020

Le suspect à la peau blanche

  • Le suspect à la peau blanche et est âgé d'environ 30 ans.
    (Légende de la photo accompagnant un article de Judith Desmeules dans le site du Soleil, le 21 avril 2020.)

En théorie, on pourrait écrire : Le suspect à la peau blanche est âgé d'environ 30 ans. Il s'agirait d'indiquer l'âge du suspect à la peau blanche. Dans la phrase à l'étude, toutefois, la conjonction et relie deux propositions qui présentent sur le même plan des caractéristiques de l'unique suspect :

Le suspect a la peau blanche et est âgé d'environ 30 ans.

Line Gingras
Québec

« Un homme recherché pour voies de fait avec lésions » : https://www.lesoleil.com/actualite/justice-et-faits-divers/un-homme-recherche-pour-voies-de-fait-avec-lesions-2215dc99fab81a2966a82d76ee1f9aa6

Posté par Choubine à 00:01:00 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]

23-05-2020

Une épreuve éprouvante

  • Sur le terrain, des formes de delirium et de syndrome post-traumatique sont même observées chez les malades qui ont traversé cette épreuve extrêmement éprouvante.
    (Isabelle Paré, dans Le Devoir du 22 avril 2020.)

Épreuve et éprouvante sont deux mots de la même famille. On aurait pu écrire, par exemple :

Sur le terrain, des formes de delirium et de syndrome post-traumatique sont même observées chez les malades qui ont traversé cette terrible épreuve.

Line Gingras
Québec

« Des patients intubés de 10 jours… jusqu’à 5 semaines » : https://www.ledevoir.com/societe/sante/577479/au-coeur-des-soins-intensifs?utm_source=infolettre-2020-04-22&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

Posté par Choubine à 00:01:00 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]

22-05-2020

Ils pourraient le faire

  • En point de presse, François Legault a expliqué que la réouverture des écoles commencerait dans des régions « où la situation est très stable » et que les parents qui ne souhaitent pas envoyer leurs enfants en classe pourraient le faire sans être pénalisés.
    (Marie-Ève Morasse dans le site de La Presse, le 22 avril 2020.)

Il va de soi que les parents pourraient envoyer leurs enfants en classe sans être pénalisés. Ils ne sauraient non plus être pénalisés pour le simple fait de souhaiter ou de ne pas souhaiter les y envoyer.

La journaliste voulait dire :

En point de presse, François Legault a expliqué que la réouverture des écoles commencerait dans des régions « où la situation est très stable » et que les parents qui ne souhaitent pas envoyer leurs enfants en classe pourraient s'abstenir de le faire sans être pénalisés.

En point de presse, François Legault a expliqué que la réouverture des écoles commencerait dans des régions « où la situation est très stable » et que les parents qui ne souhaitent pas envoyer leurs enfants en classe pourraient les garder à la maison sans être pénalisés.

En point de presse, François Legault a expliqué que la réouverture des écoles commencerait dans des régions « où la situation est très stable » et que les parents qui souhaitent garder leurs enfants à la maison pourraient le faire sans être pénalisés.

Line Gingras
Québec

« Réouverture des écoles : des enseignants inquiets » : https://www.lapresse.ca/covid-19/202004/22/01-5270477-reouverture-des-ecoles-des-enseignants-inquiets.php?utm_source=email&utm_medium=CTA&utm_campaign=covid19_newsletter&utm_content=lien_article

Posté par Choubine à 00:01:00 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]

19-05-2020

Tenter pour tenter

  • M. Goyet et Mme Langevin ont plutôt choisi de mettre leur voilier en cale sèche et de tenter le tout pour le tout pour tenter d’obtenir une place à bord de l’avion qui décollera de Nassau lundi après-midi.
    (Marie-Ève Martel dans La Voix de l'Est, le 20 avril 2020.)

Je suggérerais :

M. Goyet et Mme Langevin ont plutôt choisi de mettre leur voilier en cale sèche et de tenter le tout pour le tout pour tenter d’obtenir une place à bord de l’avion qui décollera de Nassau lundi après-midi.

Line Gingras
Québec

« Prisonniers de la mer en pleine pandémie » : https://www.lesoleil.com/actualite/covid-19/prisonniers-de-la-mer-en-pleine-pandemie-5231023ad394b4f71a2968ce7d08514c?utm_source=omerlo&utm_medium=mailer&utm_campaign=Aujourd%E2%80%99hui%3A+carnage+en+Nouvelle-%C3%89cosse

Posté par Choubine à 00:01:00 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]

16-05-2020

Inférieur qu'ailleurs

Inférieur que; grammaire; syntaxe.

  • Le taux de chômage y est supérieur à la moyenne canadienne en ce moment, mais ses citoyens ne paient toujours pas de taxe de vente et le fardeau fiscal y est inférieur qu’ailleurs. L’an dernier, ralentissement économique ou pas, l’Alberta aurait affiché un bon surplus si elle avait seulement appliqué le taux moyen de taxation en vigueur dans les autres provinces, qui est de cinq points inférieur à celui du Québec.
    (Manon Cornellier, dans Le Devoir du 15 avril 2020.)

On aurait pu écrire, par exemple :

[...] et le fardeau fiscal y est inférieur à ce que l'on voit ailleurs.

[...] et le fardeau fiscal y est moins lourd qu'ailleurs.


  • Cela ne se fera pas rapidement, surtout que Jason Kenney ne semble pas presser de changer de cap.

Nous n'avons pas affaire au verbe mais au participe passé adjectif (pressé), que l'on pourrait remplacer par l'adjectif impatient. Il faudrait lire :

Cela ne se fera pas rapidement, surtout que Jason Kenney ne semble pas pressé de changer de cap.

Line Gingras
Québec

« Les masques albertains » : https://www.ledevoir.com/opinion/chroniques/576994/les-masques-albertains?utm_source=infolettre-2020-04-15&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

Posté par Choubine à 00:01:00 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]

15-05-2020

Ils en ont attendu parler

  • Ce fut donc un grand soulagement quand ils ont attendu parler de l’initiative de la compagnie immobilière Arrow, lundi matin, à trois jours de leur déménagement inévitable.
    (Valérie Marcoux dans le site du Soleil, le 14 avril 2020.)

Ce fut donc un grand soulagement quand ils ont entendu parler de l’initiative de la compagnie immobilière Arrow, lundi matin, à trois jours de leur déménagement inévitable.

  • Cette compagnie qui se spécialise dans la location domiciliaire temporaire est propriétaire de plus de 200 unités dans la grande région de Québec. Leurs activités ont été reconnues essentielles par le gouvernement.

Cette compagnie, qui se spécialise dans la location domiciliaire temporaire, est propriétaire de plus de 200 logements dans la grande région de Québec. Ses activités ont été reconnues essentielles par le gouvernement.

Line Gingras
Québec

« La compagnie immobilière Arrow offre 10 logements temporaires gratuits » : https://www.lesoleil.com/actualite/covid-19/la-compagnie-immobiliere-arrow-offre-10-logements-temporaires-gratuits-c15a407da08c714c262f665534a0fb4d?utm_source=omerlo&utm_medium=mailer&utm_campaign=Aujourd%E2%80%99hui%3A+bou%C3%A9e+pour+les+entrepreneurs+en+d%C3%A9tresse

Posté par Choubine à 00:01:00 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]

12-05-2020

Le personnel de la pandémie

  • Et même si la pandémie souligne la valeur des institutions sociosanitaires et de son personnel, une nouvelle phase d’attrition est à prévoir.
    (Aurélie Lanctôt, dans Le Devoir du 10 avril 2020.)

Il ne s'agit pas du personnel de la pandémie, mais de celui des institutions sociosanitaires :

Et même si la pandémie souligne la valeur des institutions sociosanitaires et de leur personnel, une nouvelle phase d’attrition est à prévoir.

Line Gingras
Québec

« Refiler la note » : https://www.ledevoir.com/opinion/chroniques/576803/refiler-la-note?utm_source=infolettre-2020-04-10&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

Posté par Choubine à 00:01:00 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]

06-05-2020

Elle à plus de risque de subir...

À ou a; préposition à ou verbe avoir; grammaire; syntaxe.

  • Selon plusieurs études, appuyées d’ailleurs par l’Institut national de santé publique du Québec, une femme qui accouche seule à plus de risque de subir une césarienne d’urgence [...]
    (Annabelle Caillou, dans Le Devoir du 6 avril 2020.)

La locution adjectivale à risque (ou à risques) comprend la préposition à : Une femme qui accouche seule est plus à risque de subir une césarienne d'urgence.

Dans la phrase à l'étude, nous avons cependant affaire au verbe avoir (qui pourrait être remplacé par le verbe courir); il ne faut donc pas d'accent grave :

Selon plusieurs études, appuyées d’ailleurs par l’Institut national de santé publique du Québec, une femme qui accouche seule a plus de risques de subir une césarienne d’urgence [...]

Line Gingras
Québec

« Vent de résistance pour soutenir les femmes enceintes » : https://www.ledevoir.com/societe/576505/vent-de-resistance-pour-aider-les-femmes-enceintes?utm_source=infolettre-2020-04-06&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

Posté par Choubine à 00:01:00 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]