Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

samedi 25 janvier 2020

L'éloge ou les carnets?

  • Car chez Gallimard c’est bien le journal de ce mondain vaniteux et creux, plus que n’importe quoi d’autre de lui, qu’on avait décidé de soutenir depuis quarante ans. Ses romans assommants, Gallimard les a laissés à d’autres. Ils sont publiés à l’enseigne des éditions de La Table ronde, une maison ancrée à droite qu’elle a fini par racheter. L’éloge de la pédophilie qu’expose Matzneff dans ses carnets, c’est bien sous le chapiteau principal de Gallimard qu’on les a fait mousser durant toutes ces années.
    (Jean-François Nadeau, dans Le Devoir du 13 janvier 2020.)

On a fait mousser quoi? À cette question, la construction de la phrase impose de répondre « l'éloge de la pédophilie »; mais dans ce cas, éloge devrait être représenté par un pronom singulier :

L’éloge de la pédophilie qu’expose Matzneff dans ses carnets, c’est bien sous le chapiteau principal de Gallimard qu’on l'a fait mousser durant toutes ces années.

À la lumière du contexte, je crois cependant que le chroniqueur voulait plutôt parler des carnets que publiait Gallimard. L'idée pouvait être rendue de la façon suivante :

Les carnets de Matzneff, où il expose son éloge de la pédophilie, c’est bien sous le chapiteau principal de Gallimard qu’on les a fait mousser durant toutes ces années.

Line Gingras
Québec

« En enfer » : https://www.ledevoir.com/opinion/chroniques/570672/censure-en-enfer?utm_source=infolettre-2020-01-13&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

Posté par Choubine à 00:01 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 24 janvier 2020

Des signes religieux imposés aux enseignants?

  • « Après l’interdiction du port de signes religieux imposés aux directeurs, directeurs adjoints et enseignants de l’école publique au Québec [...] »
    (Extrait d'un mémoire de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse, cité par Marco Fortier dans Le Devoir du 11 janvier 2020.)

Ce ne sont pas les signes religieux qui ont été imposés aux directeurs, directeurs adjoints et enseignants, mais l'interdiction d'en porter :

« Après l’interdiction du port de signes religieux imposée aux directeurs, directeurs adjoints et enseignants de l’école publique au Québec [...] »

Line Gingras
Québec

« L’abolition du cours Éthique et culture religieuse suscite du mécontentement » : https://www.ledevoir.com/societe/education/570629/abolition-du-cours-ecr-une-eclatante-victoire-de-l-atheisme-militant?utm_source=infolettre-2020-01-11&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

Posté par Choubine à 00:01 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 21 janvier 2020

Une hommage? Un hommage?

  • La traque aux coquins et l’hommage aux honnêtes gens souhaitées ici en une [...]
    (Stéphane Baillargeon, dans Le Devoir du 10 janvier 2020.)

Hommage est un nom masculin :

La traque aux coquins et l’hommage aux honnêtes gens souhaités ici en une [...]

Line Gingras
Québec

« Hier comme demain » : https://www.ledevoir.com/culture/570473/billet-hier-comme-demain?utm_source=infolettre-2020-01-10&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

Posté par Choubine à 00:01 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 20 janvier 2020

Prises pour prendre

  • Harry et Meghan venaient de rentrer de vacances prolongées au Canada, prises pour prendre du recul après avoir affiché leur malaise face aux critiques appuyées des tabloïds britanniques sur les supposés caprices de Meghan Markle et son luxueux train de vie.
    (Germain Moyon, AFP, dans le site du Devoir, le vendredi 10 janvier 2020 à 18 h 50.)

Je suggérerais :

Harry et Meghan venaient de rentrer de vacances prolongées au Canada, qui devaient leur permettre de prendre du recul après avoir affiché leur malaise face aux critiques appuyées des tabloïds britanniques sur les supposés caprices de Meghan Markle et son luxueux train de vie.

Harry et Meghan venaient de rentrer de vacances prolongées au Canada, où ils avaient voulu prendre du recul après avoir affiché leur malaise face aux critiques appuyées des tabloïds britanniques sur les supposés caprices de Meghan Markle et son luxueux train de vie.


  • Et une enquête parue vendredi dans le National Post fait apparaître que 61 % des Canadiens interrogés aimeraient que le prince Harry devienne le prochain gouverneur général du pays.

Une enquête parue... fait apparaître? On aurait pu écrire :

Et une enquête parue vendredi dans le National Post montre que 61 % des Canadiens interrogés aimeraient que le prince Harry devienne le prochain gouverneur général du pays.

Et d'après une enquête parue vendredi dans le National Post, fait apparaître que 61 % des Canadiens interrogés aimeraient que le prince Harry devienne le prochain gouverneur général du pays.

Et une enquête publiée vendredi dans le National Post fait apparaître que 61 % des Canadiens interrogés aimeraient que le prince Harry devienne le prochain gouverneur général du pays.


  • L’annonce de la mise en retrait du duc et de la duchesse de Sussex, sans concertation avec le reste de la famille, a mis le Royaume-Uni en émoi et ouvre une nouvelle crise au sein de la monarchie.

    Dans son allocution de Noël, la reine avait déjà jugé « semée d’embûches » l’année 2019, marquée notamment par la mise en retrait de son fils le prince Andrew en raison de ses liens avec le pédophile américain Jeffrey Epstein.

Cette fois encore, il faudrait éviter la répétition :

L’annonce de la mise en retrait du duc et de la duchesse de Sussex, sans concertation avec le reste de la famille, a causé un grand émoi au Royaume-Uni et ouvre une nouvelle crise au sein de la monarchie.

Dans son allocution de Noël, la reine avait déjà jugé « semée d’embûches » l’année 2019, marquée notamment par l'éloignement de son fils le prince Andrew en raison de ses liens avec le pédophile américain Jeffrey Epstein.

Line Gingras
Québec

« Meghan Markle revient au Canada » : https://www.ledevoir.com/monde/europe/570608/en-pleine-tempete-royale-meghan-markle-rentre-au-canada

Posté par Choubine à 00:01 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 19 janvier 2020

Dans les centres jeunesses

  • Comment envisage-t-on la réalité des fugues dans les centres jeunesses?
    (Jean-François Nadeau, dans Le Devoir du 8 janvier 2020.)

On écrit les centres jeunesse :

Comment envisage-t-on la réalité des fugues dans les centres jeunesse?

Line Gingras
Québec

« Bémols sur la réalité des fugueuses » : https://www.ledevoir.com/societe/570342/la-petite-fugueuse?utm_source=infolettre-2020-01-08&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

Posté par Choubine à 00:01 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 16 janvier 2020

Une hôtel? Un hôtel?

Une hôtel ou un hôtel; hôtel, masculin ou féminin; genre du nom hôtel.

  • L'homme avait été surpris à l'intérieur d'un véhicule qui n'était pas le sien dans le stationnement sous-terrain de l'hôtel située sur le boulevard Laurier, vers 23 h.
    (Judith Desmeules dans le site du Soleil, le 5 janvier 2020.)

On écrit souterrain.

Hôtel est un nom masculin.

Il faudrait lire :

L'homme avait été surpris à l'intérieur d'un véhicule qui n'était pas le sien dans le stationnement souterrain de l'hôtel situé sur le boulevard Laurier, vers 23 h.

Line Gingras
Québec

« Agression à l'hôtel Plaza Québec : un homme arrêté » : https://www.lesoleil.com/actualite/agression-a-lhotel-plaza-quebec-un-homme-arrete-af55c7e5fb73cd5df9e498c1321956b7

Posté par Choubine à 00:01 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 13 janvier 2020

Et ça recommence

  • La proportion d’humains incapables de manger chaque jour le minimum nécessaire de calories à recommencer à grimper, selon la FAO, en particulier en Afrique subsaharienne et au Moyen-Orient principalement à cause des conflits armés et les facteurs climatiques perturbant l’agriculture.
    (Légende de la photo accompagnant un article de Manon Cornellier, dans Le Devoir du 4 janvier 2020.)

La proportion d’humains incapables de manger chaque jour le minimum nécessaire de calories a recommencé à grimper, selon la FAO, en particulier en Afrique subsaharienne et au Moyen-Orient, principalement à cause des conflits armés et des facteurs climatiques perturbant l’agriculture.

Line Gingras
Québec

« L'heure juste : il ne faut pas lâcher » : https://www.ledevoir.com/politique/canada/570198/il-ne-faut-pas-lacher?utm_source=infolettre-2020-01-04&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

Posté par Choubine à 00:01 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 11 janvier 2020

L'Université de Laval

  • Le poids. Celui que l’on sent dans sa poitrine. Celui dont parle également le sociologue de la sexualité et professeur à l’Université de Laval Michel Dorais.
    (Natalia Wysocka, dans Le Devoir du 3 janvier 2019.)

Michel Dorais est professeur à l'Université Laval, et non de Laval :

Le poids. Celui que l’on sent dans sa poitrine. Celui dont parle également Michel Dorais, sociologue de la sexualité et professeur à l’Université Laval.

  • Puis sa mère qui commencera par draguer l’écrivain et « finira par s’accomoder de sa présence ».

La citation est-elle exacte? Quoi qu'il en soit, on écrit s'accommoder, avec deux m. Le mot n'est pas visé par les rectifications de l'orthographe.

Line Gingras
Québec

« Vanessa Springora et Gabriel Matzneff, "l’élue" et l’ogre » : https://www.ledevoir.com/societe/570124/l-affaire-matzneff-le-livre?utm_source=infolettre-2020-01-03&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

Posté par Choubine à 00:01 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 8 janvier 2020

Elle s'est attirée des critiques

Elle s'est attirée quelque chose, elle s'est attiré quelque chose; s'attirer quelque chose; accord du participe passé du verbe pronominal; grammaire; orthographe.

  • La résolution en question — déposée par l’Égypte, le Nicaragua, la Corée du Nord, le Zimbabwe et la délégation palestinienne à l’ONU — avait essentiellement pour but d’isoler l’Israël plutôt que de promouvoir la solution à deux États qui constitue la politique officielle du Canada.
    (Konrad Yakabuski, dans Le Devoir du 28 décembre 2019.)

Il ne faut pas d'article devant Israël :

La résolution en question — déposée par l’Égypte, le Nicaragua, la Corée du Nord, le Zimbabwe et la délégation palestinienne à l’ONU — avait essentiellement pour but d’isoler Israël plutôt que de promouvoir la solution à deux États qui constitue la politique officielle du Canada.

  • [...] la délégation canadienne à l’ONU s’est attirée des critiques de la part du gouvernement américain [...]

La délégation canadienne ne s'est pas attirée elle-même, elle s'est attiré des critiques; le complément d'objet direct étant placé après le verbe pronominal, le participe passé doit rester invariable :

[...] la délégation canadienne à l’ONU s’est attiré des critiques de la part du gouvernement américain [...]

On écrirait cependant : Les critiques qu'elle s'est attirées...

Line Gingras
Québec

« Notre siège à l'ONU » : https://www.ledevoir.com/opinion/chroniques/569879/notre-siege-a-l-onu?utm_source=infolettre-2019-12-28&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

Posté par Choubine à 00:01 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 30 décembre 2019

Après avoir...

  • [...] la personne morale peut continuer ses activités après avoir changé son équipe de direction, payer une amende et instaurer de nouvelles pratiques irréprochables.
    (Robert Dutrisac, dans Le Devoir du 20 décembre 2019.)

Je crois comprendre que la personne morale peut continuer ses activités après avoir fait trois choses :

[...] la personne morale peut continuer ses activités après avoir changé son équipe de direction, payé une amende et instauré de nouvelles pratiques irréprochables.

Line Gingras
Québec

« SNC-Lavalin : personne amorale » : https://www.ledevoir.com/opinion/editoriaux/569522/snc-lavalin-personne-amorale?utm_source=infolettre-2019-12-20&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

Posté par Choubine à 00:01 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]