Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

09-02-2020

Inédit

  • Lancer une maison d’édition consacrée à des ouvrages dont le contenu s’éloigne de son enseigne principale (comme l’a fait Atelier 10), c’est plutôt rare, lance d’emblée Anthony Glinoer, professeur de langues et littérature à l’Université de Sherbrooke. En revanche, la pratique n’est pas inédite, avec quelques précédents dans l’histoire de l’édition, ici comme ailleurs.
    (Guillaume Lepage, dans Le Devoir du 24 janvier 2020.)

On aurait pu écrire :

Créer une maison d’édition consacrée à des ouvrages dont le contenu s’éloigne de son enseigne principale (comme l’a fait Atelier 10), c’est plutôt rare, lance d’emblée Anthony Glinoer, professeur de langues et littérature à l’Université de Sherbrooke. En revanche, la pratique n’est pas nouvelle, avec quelques précédents dans l’histoire de l’édition, ici comme ailleurs.

Line Gingras
Québec

« Sous la couverture de la biographie de Lino Saputo » : https://www.ledevoir.com/societe/571427/l-histoire-derriere-la-publication-de-la-bio-de-saputo?utm_source=infolettre-2020-01-24&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

Posté par Choubine à 00:01:00 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]

08-02-2020

Mal avisées lorsqu'elles visent

  • Car si le gouvernement de François Legault ne semble pas faire grand cas du coût social et humain de ses politiques mal avisées lorsqu’elles visent directement les immigrants [...]
    (Aurélie Lanctôt, dans Le Devoir du 24 janvier 2020.)

Je suggérerais :

Car si le gouvernement de François Legault ne semble pas faire grand cas du coût social et humain de ses politiques inconsidérées lorsqu’elles visent directement les immigrants [...]

Car si le gouvernement de François Legault ne semble pas faire grand cas du coût social et humain de ses politiques mal avisées lorsqu’elles s'appliquent directement aux immigrants [...]

Line Gingras
Québec

« L'art du calcul » : https://www.ledevoir.com/opinion/chroniques/571474/l-art-du-calcul?utm_source=infolettre-2020-01-24&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

Posté par Choubine à 00:01:00 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]

07-02-2020

Des jeux déchirants

  • Depuis que j’ai commencé à évoluer dans le milieu féministe québécois, je n’ai vu aucune question déchirer autant les femmes que les jeux liés à l’industrie du sexe et à l’exploitation sexuelle. Ça se comprend. Après tout, il est question de la sécurité des personnes et de la sauvegarde de leur dignité, dans ce qu’elles ont de plus intime.
    (Émilie Nicolas, dans Le Devoir du 23 janvier 2020.)

La chroniqueuse voulait certainement parler des enjeux liés à l’industrie du sexe et à l’exploitation sexuelle.

Line Gingras
Québec

« Pour la sécurité des femmes » : https://www.ledevoir.com/opinion/chroniques/571345/pour-la-securite-des-femmes?utm_source=infolettre-2020-01-23&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

Posté par Choubine à 00:01:00 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]

06-02-2020

La dernière chose dont ils voulaient

  • Même s’il n’y a présentement aucune accusation contre lui, les considérations éthiques ont peut-être eu raison de la candidature de Jean Charest. La dernière chose dont les conservateurs voulaient, c’était d’un candidat dont le nom a été associé à du financement controversé et encore moins à un candidat ayant fait l’objet d’une enquête criminelle.
    (Martin Francoeur dans le site du Nouvelliste, le 22 janvier 2020.)

Jean Charest aurait été lui-même ce candidat ayant fait l'objet d'une enquête criminelle :

Même s’il n’y a présentement aucune accusation contre lui, les considérations éthiques ont peut-être eu raison de la candidature de Jean Charest. La dernière chose dont les conservateurs voulaient, c’était d’un candidat dont le nom a été associé à du financement controversé, et encore moins d'un candidat ayant fait l’objet d’une enquête criminelle.

Line Gingras
Québec

« Une course moins enlevante » : https://www.lenouvelliste.ca/opinions/editorial/une-course-moins-enlevante-e127aafd99323095e532d6a66ad798d5?utm_source=omerlo&utm_medium=mailer&utm_campaign=Aujourd%27hui%2C+22+janvier+2020

Posté par Choubine à 00:01:00 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]

05-02-2020

Étalage

  • « Dans le cas français, il s’agit d’essais et de journaux intimes ouvertement autobiographiques sont étalés à pleines pages l’attirance d’un homme pour de jeunes garçons et de jeunes filles, et c’est précisément cet homme qui est visé par une enquête sur ses actes. Tandis que dans l’affaire québécoise, un écrivain est accusé de production et de distribution de pornographie juvénile sur la foi d’une œuvre de fiction », rappelle Suzanne Aubry, présidente de l’UNEQ.
    (Union des écrivaines et des écrivains québécois, communiqué du 17 janvier 2020.)

Ce ne sont pas des essais et des journaux intimes qui sont étalés à pleines pages, mais l'attirance d'un homme pour de jeunes garçons et de jeunes filles :

« Dans le cas français, il s’agit d’essais et de journaux intimes ouvertement autobiographiques est étalée à pleines pages l’attirance d’un homme pour de jeunes garçons et de jeunes filles, et c’est précisément cet homme qui est visé par une enquête sur ses actes. »

Line Gingras
Québec

« Mise au point sur l'affaire Gabriel Matzneff : rien de comparable avec l'affaire Hansel et Gretel » : https://www.uneq.qc.ca/2020/01/17/mise-au-point-affaire-gabriel-matzneff/

Posté par Choubine à 00:01:00 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]

04-02-2020

Plan plan

  • C’est plutôt que son plan d’affaires, sur le strict plan économique, ne tenait pas la route.
    (Robert Dutrisac, dans Le Devoir du 20 janvier 2020.)

C’est plutôt que son plan d’affaires, au strict point de vue économique, ne tenait pas la route.

Line Gingras
Québec

« Pipelines et environnement, Ottawa est maître du jeu » : https://www.ledevoir.com/opinion/editoriaux/571135/pipelines-et-environnement-ottawa-le-maitre-du-jeu?utm_source=infolettre-2020-01-20&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

Posté par Choubine à 00:01:00 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]

03-02-2020

Des coursiers transportés

  • Car malgré un système de numérotation de chaises, rien n’indique combien de précieux dossiers transportent chacun des coursiers, fait-elle remarquer.
    (Lisa-Marie Gervais, dans Le Devoir du 20 janvier 2020.)

Les dossiers ne transportent pas de coursiers, mais chacun des coursiers transporte des dossiers :

Car malgré un système de numérotation de chaises, rien n’indique combien de précieux dossiers transporte chacun des coursiers, fait-elle remarquer.

Line Gingras
Québec

« Le parrainage de réfugiés miné par la corruption » : https://www.ledevoir.com/societe/571168/des-parrains-inquiets-de-cas-de-corruption?utm_source=infolettre-2020-01-20&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

Posté par Choubine à 00:01:00 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]