Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

02-02-2020

À retenir de quoi?

  • S’il y a bien une chose à retenir des agissements de l’Unité permanente anticorruption (UPAC) dans les enquêtes sensibles visant des membres de l’establishment politique provincial, c’est qu’elles finissent trop souvent en queue de poisson.
    (Brian Myles, dans Le Devoir du 18 janvier 2020.)

Bien entendu, ce sont les enquêtes qui finissent trop souvent en queue de poisson. Cependant, la phrase est construite de telle sorte que le pronom elles, quoique féminin, ne peut représenter que les agissements de l'UPAC. Je proposerais :

S'il y a bien une chose à retenir des enquêtes sensibles de l'Unité permanente anticorruption (UPAC) visant des membres de l'establishment politique provincial, c'est qu'elles finissent trop souvent en queue de poisson.


  • La moitié des accusations portées contre elle ont été retirées quand son avocat a porté à l’attention de la Couronne des documents la disculpant.

On aurait pu écrire :

La moitié des accusations portées contre elle ont été retirées quand son avocat a présenté à la Couronne des documents la disculpant.

La moitié des accusations portées contre elle ont été retirées quand son avocat a signalé à la Couronne des documents la disculpant.

La moitié des accusations portées contre elle ont été retirées abandonnées quand son avocat a attiré l’attention de la Couronne sur des documents la disculpant.

Line Gingras
Québec

« L'héritage de Charest » : https://www.ledevoir.com/opinion/editoriaux/571101/projet-machurer-l-heritage-de-charest

Posté par Choubine à 00:01:00 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]

01-02-2020

Bureaucracie

Bureaucracie ou bureaucratie; orthographe.

  • Mais aussi hyper-bureaucracie et opération mal ficelée [...]
    (Marie-Andrée Chouinard, dans Le Devoir du 17 janvier 2020.)

On écrit bureaucratie (comme démocratie).

Ce mot n'est pas visé par les rectifications de l'orthographe.

Line Gingras
Québec

« Cliniques d’hiver : un éternel fiasco » : https://www.ledevoir.com/opinion/editoriaux/571032/cliniques-d-hiver-un-eternel-fiasco?utm_source=infolettre-2020-01-17&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

Posté par Choubine à 00:01:00 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

31-01-2020

Une terre à partir duquel

Pour se faire ou pour ce faire; grammaire; orthographe.

  • Son père, Achille Tanguay, originaire de Sainte-Agathe-des-Monts, a obtenu une terre de concessions à défricher du gouvernement, à partir duquel il a bâti une partie de ce qui deviendrait Saint-Bernard-des-Lacs [...]
    (Marissa Groguhé dans le site de La Presse, le 17 janvier 2020.)

Ce n'est pas à partir du gouvernement qu'Achille Tanguay a bâti une section d'un village, mais à partir d'une terre :

Son père, Achille Tanguay, originaire de Sainte-Agathe-des-Monts, a obtenu une terre de concession à défricher du gouvernement, à partir de laquelle il a bâti une section de ce qui deviendrait Saint-Bernard-des-Lacs [...]


  • Angélil devient l’agent de la jeune Céline Dion, alors toute jeune adolescente.

Une fois suffit :

Angélil devient l’agent de la jeune Céline Dion, alors toute jeune adolescente.


  • Pour se faire, la Fondation distribue des effets scolaires aux enfants d’écoles primaires et secondaires aux quatre coins de la province.

On écrirait Il est prêt à tout pour se faire aimer, mais Pour ce faire [= pour faire cela, à cette fin], il est prêt à tout :

Pour ce faire, la Fondation distribue des effets scolaires aux enfants d’écoles primaires et secondaires aux quatre coins de la province.

Line Gingras
Québec

« Maman Dion décède à 92 ans » : https://www.lapresse.ca/arts/202001/17/01-5257194-maman-dion-decede-a-92-ans.php

Posté par Choubine à 00:01:00 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]

30-01-2020

Aux termes de l'enquête

Aux termes de ou au terme de, à la fin de; usage; orthographe.

  • C’est ce qu’a décidé le juge David Bouchard aux termes de l’enquête sur remise en liberté [...]
    (Audrey Tremblay, dans Le Nouvelliste du 16 janvier 2020.)

Au terme de s'écrit au singulier au sens d'« à la fin de » :

C’est ce qu’a décidé le juge David Bouchard au terme de l’enquête sur remise en liberté [...]

Line Gingras
Québec

« Fraudeur en série épinglé à La Tuque » : https://www.lenouvelliste.ca/actualites/fraudeur-en-serie-epingle-a-la-tuque-2dbddea9ae6ba3eb236ed557263f7c34?utm_source=omerlo&utm_medium=mailer&utm_campaign=Aujourd%27hui%2C+16+janvier+2020

Posté par Choubine à 00:01:00 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

29-01-2020

Si besoin

Si besoin; points de suspension et point final; usage; ponctuation.

  • Ceux qui travaillent dans le secteur privé [...] ont leur propre service de sécurité, si besoin.
    (Guillaume Bourgault-Côté, dans Le Devoir du 15 janvier 2020.)

Je ne trouve pas si besoin dans les dictionnaires (j'ai vu le Petit Robert, le Grand Robert, le Trésor de la langue française informatisé et le Multidictionnaire), mais si besoin est, s'il en est besoin, au besoin; dans la phrase ci-dessus, on pourrait lire également s'ils en ont besoin, si nécessaire.

  • « Il ne faut pas oublier non plus que le prince Harry et sa femme veulent avoir une vie normale », dit M. Bourduas, rappelant que les deux ne se réfugient pas au Canada pour être suivi par dix VUS de la GRC….

Deux observations :

Ce n'est pas le Canada qui pourrait être suivi, mais « les deux », soit le prince Harry et sa femme.

Les points de suspension tiennent lieu de point final.

Il fallait écrire :

« Il ne faut pas oublier non plus que le prince Harry et sa femme veulent avoir une vie normale », dit M. Bourduas, rappelant que les deux ne se réfugient pas au Canada pour être suivis par dix VUS de la GRC

Line Gingras
Québec

« Pas de traitement royal pour le prince Harry au Canada » : https://www.ledevoir.com/politique/canada/570845/pas-de-traitement-royal-pour-harry

Posté par Choubine à 00:01:00 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

28-01-2020

Rappel

  • Cela pourrait donc arriver dans les semaines qui viennent comme… dans 100 000 ans.

    « Nous n’avons aucun moyen de le savoir », reconnaît Andrea Chivassia.

    Quoiqu’il en soit, cela serait sans danger pour notre planète [...]

    (Juliette Collen, AFP, dans Le Devoir du 14 janvier 2020.)

Quoi qu’il en soit, cela serait sans danger pour notre planète [...]

J'ai déjà abordé la question ici.

Line Gingras
Québec

« Bételgeuse, une des plus brillantes étoiles de la Voie lactée, pâlit » : https://www.ledevoir.com/societe/science/570791/betelgeuse-une-des-plus-brillantes-etoiles-de-la-voie-lactee-palit?utm_source=Le+courrier+du+soir&utm_campaign=39b86e93f4-EMAIL_CAMPAIGN_2020_01_14_06_26_COPY_01&utm_medium=email&utm_term=0_aa1a13ef81-39b86e93f4-114834105

Posté par Choubine à 00:01:00 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

27-01-2020

Cul-de-sac

  • Il permet, en tout cas, de ne pas creuser le cul-de-sac dans lesquels s’enfonce l’Iran depuis la décision de Donald Trump, en 2018, de renier l’accord international sur le nucléaire et de rétablir de sévères sanctions économiques.
    (Guy Taillefer, dans Le Devoir du 15 janvier 2019.)

Il permet, en tout cas, de ne pas creuser le cul-de-sac dans lequel s’enfonce l’Iran depuis la décision de Donald Trump, en 2018, de renier l’accord international sur le nucléaire et de rétablir de sévères sanctions économiques.

Line Gingras
Québec

« Un deuil qui invite à la désescalade » : https://www.ledevoir.com/opinion/editoriaux/570812/crash-en-iran-un-deuil-qui-est-un-appel-a-la-desescalade

Posté par Choubine à 00:01:00 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]