Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

17-05-2020

Jusqu'à alors

Jusqu'à alors ou jusqu'alors.

  • [...] atteindre des cibles de réduction des émissions de gaz à effet de serre qui paraissaient jusqu’à alors illusoires.
    (François Cardinal, dans La Presse du 15 avril 2020.)

D'après le Hanse-Blampain, jusque n'est pas suivi de la préposition à devant l'adverbe de temps alors :

Jusqu'alors il ne mordait pas à l'informatique, maintenant il s'y met. (Petit Robert, à l'article « mettre ».)

[...] elle avait jusqu'alors évité les conflits ouverts. (Mauriac dans le Grand Robert, à l'article « conflit ».)

Je n'aimais point le peuple jusqu'alors, mais dès lors j'eus pitié de lui. (Gide dans le Trésor de la langue française informatisé, à l'article « alors ».)

Il fallait écrire :

[...] atteindre des cibles de réduction des émissions de gaz à effet de serre qui paraissaient jusqu'alors illusoires.

Line Gingras
Québec

« Le climat : victime de la pandémie (1) » : https://www.lapresse.ca/debats/editoriaux/202004/14/01-5269350-le-climat-victime-de-la-pandemie-1.php

Posté par Choubine à 00:01:00 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

16-05-2020

Inférieur qu'ailleurs

Inférieur que; grammaire; syntaxe.

  • Le taux de chômage y est supérieur à la moyenne canadienne en ce moment, mais ses citoyens ne paient toujours pas de taxe de vente et le fardeau fiscal y est inférieur qu’ailleurs. L’an dernier, ralentissement économique ou pas, l’Alberta aurait affiché un bon surplus si elle avait seulement appliqué le taux moyen de taxation en vigueur dans les autres provinces, qui est de cinq points inférieur à celui du Québec.
    (Manon Cornellier, dans Le Devoir du 15 avril 2020.)

On aurait pu écrire, par exemple :

[...] et le fardeau fiscal y est inférieur à ce que l'on voit ailleurs.

[...] et le fardeau fiscal y est moins lourd qu'ailleurs.


  • Cela ne se fera pas rapidement, surtout que Jason Kenney ne semble pas presser de changer de cap.

Nous n'avons pas affaire au verbe mais au participe passé adjectif (pressé), que l'on pourrait remplacer par l'adjectif impatient. Il faudrait lire :

Cela ne se fera pas rapidement, surtout que Jason Kenney ne semble pas pressé de changer de cap.

Line Gingras
Québec

« Les masques albertains » : https://www.ledevoir.com/opinion/chroniques/576994/les-masques-albertains?utm_source=infolettre-2020-04-15&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

Posté par Choubine à 00:01:00 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]

15-05-2020

Ils en ont attendu parler

  • Ce fut donc un grand soulagement quand ils ont attendu parler de l’initiative de la compagnie immobilière Arrow, lundi matin, à trois jours de leur déménagement inévitable.
    (Valérie Marcoux dans le site du Soleil, le 14 avril 2020.)

Ce fut donc un grand soulagement quand ils ont entendu parler de l’initiative de la compagnie immobilière Arrow, lundi matin, à trois jours de leur déménagement inévitable.

  • Cette compagnie qui se spécialise dans la location domiciliaire temporaire est propriétaire de plus de 200 unités dans la grande région de Québec. Leurs activités ont été reconnues essentielles par le gouvernement.

Cette compagnie, qui se spécialise dans la location domiciliaire temporaire, est propriétaire de plus de 200 logements dans la grande région de Québec. Ses activités ont été reconnues essentielles par le gouvernement.

Line Gingras
Québec

« La compagnie immobilière Arrow offre 10 logements temporaires gratuits » : https://www.lesoleil.com/actualite/covid-19/la-compagnie-immobiliere-arrow-offre-10-logements-temporaires-gratuits-c15a407da08c714c262f665534a0fb4d?utm_source=omerlo&utm_medium=mailer&utm_campaign=Aujourd%E2%80%99hui%3A+bou%C3%A9e+pour+les+entrepreneurs+en+d%C3%A9tresse

Posté par Choubine à 00:01:00 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]

14-05-2020

Accompagner

  • Le médecin en soins palliatifs est bien connu en Mauricie où il va au chevet de ses patients qui sont à l’hôpital, à domicile ou à la Maison Aline-Chrétien, une résidence de soins et d’accompagnement de fin de vie.

    Il y a quelques années, je l’avais accompagné dans le cadre de ses visites auprès de gens atteints de graves maladies, en phase terminale, qui parlaient avec lui de leur mort imminente, sans tabou.
    (Isabelle Légaré dans le site du Nouvelliste, le 11 avril 2020.)

Je suggérerais :

Le médecin en soins palliatifs est bien connu en Mauricie où il va au chevet de ses patients qui sont à l’hôpital, à domicile ou à la Maison Aline-Chrétien, une résidence de soins et d’accompagnement de fin de vie.

Il y a quelques années, je m'étais jointe à lui dans le cadre de ses visites auprès de gens atteints de graves maladies, en phase terminale, qui parlaient avec lui de leur mort imminente, sans tabou.

Line Gingras
Québec

« Une fin de vie au cœur de la pandémie » : https://www.lesoleil.com/chroniques/isabelle-legare/une-fin-de-vie-au-cur-de-la-pandemie-bb0577224be237fa3956c6bcd898e965?utm_source=omerlo&utm_medium=mailer&utm_campaign=Aujourd%E2%80%99hui%3A+sant%C3%A9+et+confinement%3A+le+fragile+%C3%A9quilibre

Posté par Choubine à 00:01:00 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]

13-05-2020

En cherchant bien...

  • Josée comprend la gravité de la situation et l’importance de contenir la pandémie de coronavirus, mais elle ne peut s’empêcher de penser qu’on pourrait trouver une solution. Si ça se trouve, elle a moins de contacts avec d’autres personnes à la maison, où elle ne côtoie que son conjoint et son chien.
    (Mylène Moisan, dans Le Soleil du 11 avril 2020.)

Je suggérerais :

Josée comprend la gravité de la situation et l’importance de contenir la pandémie de coronavirus, mais elle ne peut s’empêcher de penser qu’on pourrait trouver une solution. Si ça se trouve, Elle a sans doute moins de contacts avec d’autres personnes à la maison, où elle ne côtoie que son conjoint et son chien.

Line Gingras
Québec

« Les dommages collatéraux » : https://www.lesoleil.com/chroniques/mylene-moisan/les-dommages-collateraux-e9f216174f996fb8076fe94417c7a586

Posté par Choubine à 00:01:00 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]

12-05-2020

Le personnel de la pandémie

  • Et même si la pandémie souligne la valeur des institutions sociosanitaires et de son personnel, une nouvelle phase d’attrition est à prévoir.
    (Aurélie Lanctôt, dans Le Devoir du 10 avril 2020.)

Il ne s'agit pas du personnel de la pandémie, mais de celui des institutions sociosanitaires :

Et même si la pandémie souligne la valeur des institutions sociosanitaires et de leur personnel, une nouvelle phase d’attrition est à prévoir.

Line Gingras
Québec

« Refiler la note » : https://www.ledevoir.com/opinion/chroniques/576803/refiler-la-note?utm_source=infolettre-2020-04-10&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

Posté par Choubine à 00:01:00 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]

11-05-2020

Ça arrive

  • L’infirmière, qui travaillait jusqu’à tout récemment à l’urgence d’un hôpital, a été réaffectée dans le CHSLD de Sainte-Dorothée pour aider les troupes en place.

    Depuis son arrivée dans le CHSLD, il lui est arrivé de devoir s’occuper, seule, de 45 patients. Elle a parfois eu à sa charge 20 malades souffrant de la COVID-19.
    (Marie-Ève Cousineau, dans Le Devoir du 9 avril 2020.)

Je suggérerais :

L’infirmière, qui travaillait jusque tout récemment à l’urgence d’un hôpital, a été réaffectée dans le CHSLD de Sainte-Dorothée pour aider les troupes en place. Depuis qu'elle est au CHSLD, il lui est arrivé de devoir s’occuper, seule, de 45 patients. Elle a parfois eu à sa charge 20 malades souffrant de la COVID-19.

L’infirmière, qui travaillait jusque tout récemment à l’urgence d’un hôpital, a été réaffectée dans le CHSLD de Sainte-Dorothée pour aider les troupes en place. Depuis lors, il lui est arrivé de devoir s’occuper, seule, de 45 patients. Elle a parfois eu à sa charge 20 malades souffrant de la COVID-19.

Line Gingras
Québec

« Québec ordonne une enquête au CHSLD Sainte-Dorothée » : https://www.ledevoir.com/societe/576706/quebec-ordonne-une-enquete-au-chsld-sainte-dorothee?utm_source=infolettre-2020-04-09&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

Posté par Choubine à 00:01:00 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [1] - Permalien [#]