Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

05-01-2020

Ils ont souhaité leurs condoléances

Souhaiter ses condoléances; usage.

  • [...] les deux établissements [...] ont souhaité leurs condoléances aux proches touchés par l’événement.
    (Émilie Morin et Samuel Duchaine, dans le site du Quotidien; texte mis à jour le 22 décembre 2019.)

Les condoléances sont l'« expression de la part que l'on prend à la douleur de quelqu'un », nous dit le Petit Robert; on ne saurait donc souhaiter ses condoléances. Le dictionnaire consigne les tours suivants :

Présenter, offrir, exprimer, faire ses condoléances à l'occasion d'un deuil.

Les journalistes auraient pu écrire :

[...] les deux établissements [...] ont présenté leurs condoléances aux proches touchés par l’événement.

Line Gingras
Québec

« Mort d’un garçon de 4 ans sur les monts Valin » : https://www.lequotidien.com/actualites/mort-dun-garcon-de-4-ans-sur-les-monts-valin-c0c019e66455bef0240b34610268b030

Posté par Choubine à 00:01:00 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

04-01-2020

Le lancer du smog

  • Une alerte de smog a été lancé mercredi après-midi par Environnement Canada pour ces endroits.
    (Mayssa Ferah dans le site de La Presse, le 25 décembre 2019.)

Non, ce n'est pas le smog qui a été lancé :

Une alerte de smog a été lancée mercredi après-midi par Environnement Canada pour ces endroits.

Line Gingras
Québec

« Alerte de verglas et de smog pour plusieurs régions du Québec » : https://www.lapresse.ca/actualites/201912/25/01-5254937-alerte-de-verglas-et-de-smog-pour-plusieurs-regions-du-quebec.php

Posté par Choubine à 00:01:00 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]

03-01-2020

Un plan d'action détaillée

  • [...] le dévoilement d’un plan d’action détaillée sur cinq ans.
    (Robert Dutrisac, dans Le Devoir du 24 décembre 2019.)

C'est le plan qui est détaillé :

[...] le dévoilement d’un plan d’action détaillé sur cinq ans.

  • Dans l’optique du gouvernement Legault, le Québec pourrait tirer un grand avantage économique en attirant des entreprises étrangères soucieuses de leur empreinte environnementale et en développant des créneaux liés aux énergies vertes.

Je suggérerais :

Dans l’optique du gouvernement Legault, le Québec pourrait bénéficier d'un grand avantage économique en attirant des entreprises étrangères soucieuses de leur empreinte environnementale et en développant des créneaux liés aux énergies vertes.

  • Comme l’a aussi affirmé le ministre de l’Environnement, Benoit Charette, au Devoir, il n’est pas question d’imposer des mesures restrictives [...]

La phrase coulerait mieux si l'on déplaçait le complément indirect :

Comme l’a aussi affirmé au Devoir le ministre de l’Environnement, Benoit Charette, il n’est pas question d’imposer des mesures restrictives [...]

Line Gingras
Québec

« Rattrapage environnemental » : https://www.ledevoir.com/opinion/editoriaux/569681/legault-en-2020-rattrapage-environnemental?utm_source=infolettre-2019-12-24&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

Posté par Choubine à 00:01:00 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

02-01-2020

On l'associera par l'ajout...?

  • Mais c’est sûrement par l’ajout du nom de Donald Trump à une page très rarement fréquentée de ce grand livre — celle des présidents qui ont fait l’objet d’une procédure de destitution — qu’on associera 2019 à l’avenir.
    (Guillaume Bourgault-Côté, dans Le Devoir du 21 décembre 2019.)

À l'avenir, on associera 2019 à, et non par, l'ajout du nom de Donald Trump :

Mais c’est sûrement à l’ajout du nom de Donald Trump à une page très rarement fréquentée de ce grand livre — celle des présidents qui ont fait l’objet d’une procédure de destitution — qu’on associera 2019 à l’avenir.

Line Gingras
Québec

« 2019, année de bouleversements » (paragraphe intitulé "Destituer Trump") : https://www.ledevoir.com/societe/569582/2019-annee-de-bouleversements?utm_source=infolettre-2019-12-21&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

Posté par Choubine à 00:01:00 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]

01-01-2020

Ils s'en sont bien tiré

Ils s'en sont tiré ou ils s'en sont tirés; s'en tirer, accord du participe passé du verbe pronominal; grammaire; orthographe.

  • Ces derniers s’en sont malgré tout relativement bien tiré cette année grâce aux politiques monétaires accommodantes de leurs banques centrales, la belle vigueur de la consommation des ménages et la bonne tenue du marché immobilier.
    (Éric Desrosiers, dans Le Devoir du 21 décembre 2019.)

Deux observations :

1.  On tire quelqu'un d'affaire, d'embarras, d'un mauvais pas, d'un danger, du pétrin, de la misère..., on s'en tire soi-même :

Les personnes qu'il a tirées de la misère lui en sont reconnaissantes.

Elles se sont tirées d'affaire, elles s'en sont tirées.

2.  La préposition à se répète normalement devant chacun des compléments.

Il faudrait lire :

Ces derniers s’en sont malgré tout relativement bien tirés cette année grâce aux politiques monétaires accommodantes de leurs banques centrales, à la belle vigueur de la consommation des ménages et à la bonne tenue du marché immobilier.

Line Gingras
Québec

« 2019, année de bouleversements » (paragraphe intitulé "Le boomerang commercial") : https://www.ledevoir.com/societe/569582/2019-annee-de-bouleversements?utm_source=infolettre-2019-12-21&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

Posté par Choubine à 00:01:00 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]