Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

01-03-2020

L'immigrant, on les suppose plus violents

  • Le père boit forcément, dans cette imagerie. Et l’immigrant, russe ou encore polonais, n’est jamais loin, puisqu’on les suppose plus violents envers leurs enfants.
    (Jean-François Nadeau, dans Le Devoir du 12 février 2020.)

Le père boit forcément, dans cette imagerie. Et l’immigrant, russe ou encore polonais, n’est jamais loin, puisqu’on le suppose plus violent envers ses enfants.


  • En comparaison, la pièce Broue, souvent présentée comme un succès sans équivalent au Québec, a été présentée plus de 3000 fois, sur une période de 38 ans.

On aurait pu écrire, par exemple :

En comparaison, la pièce Broue, souvent considérée comme un succès sans équivalent au Québec, a été présentée plus de 3000 fois, sur une période de 38 ans.

En comparaison, la pièce Broue, souvent tenue pour un succès sans équivalent au Québec, a été présentée plus de 3000 fois, sur une période de 38 ans.

En comparaison, la pièce Broue, souvent présentée comme un succès sans équivalent au Québec, a été jouée plus de 3000 fois, sur une période de 38 ans.


  • « Des Aurore, il y en a encore plein. On a qu’à aller à l’hôpital Sainte-Justine », dit-il en entrevue au Devoir [...]
    (Le chroniqueur cite le metteur en scène René Richard Cyr.)

« Des Aurore, il y en a encore plein. On n'a qu’à aller à l’hôpital Sainte-Justine », dit-il en entrevue au Devoir [...]

Line Gingras
Québec

« Aurore l’enfant martyre, ou un siècle de violences faites à l’enfance » : https://www.ledevoir.com/societe/572729/aurore-l-enfant-martyre-ou-un-siecle-de-violences-faites-a-l-enfance?utm_source=infolettre-2020-02-12&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

Posté par Choubine à 00:01:00 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]