Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

mercredi 15 janvier 2020

Qui donc s'est échappé?

  • Le personnage de fiction dans lequel Matzneff a voulu enfermer Vanessa Springora, qui, dans un moment de désespoir raconté dans son livre, se dit « j’ai 14 ans pour toujours, c’est écrit », s’est échappée de sa prison de papier, et c’est tant mieux.
    (Chantal Guy, dans La Presse du 5 janvier 2020.)

Le personnage s'est échappé de sa prison :

Le personnage de fiction dans lequel Matzneff a voulu enfermer Vanessa Springora, qui, dans un moment de désespoir raconté dans son livre, se dit « j’ai 14 ans pour toujours, c’est écrit », s’est échappé de sa prison de papier, et c’est tant mieux.


  • Il est un écrivain célébré, il lui écrit des lettres passionnées, cela flatte son ego de jeune fille qui se réfugie dans les livres, elle finit par lui répondre, sans savoir que ses propres lettres serviront pratiquement de preuves à l’écrivain que l’amour était réciproque et consentant, et qu’il reproduira sans vergogne dans ses propres livres.

Trois observations :

1.  Je cherche en vain à quel élément est coordonnée la proposition relative placée à la fin de la phrase; le problème est résolu si l'on rapproche cette proposition de son antécédent.

2.  La répétition de ses propres me paraît maladroite, d'autant plus qu'il s'agit dans le premier cas des lettres de la jeune fille, et dans le second des livres de l'écrivain.

3.  Je doute que l'amour puisse être non consentant.

Il faudrait lire, à mon avis :

Il est un écrivain célébré, il lui écrit des lettres passionnées, cela flatte son ego de jeune fille qui se réfugie dans les livres, elle finit par lui répondre, sans savoir que ses propres lettres, qu’il reproduira sans vergogne dans ses livres, serviront pratiquement de preuves à l’écrivain que l’amour était réciproque et les relations, consentantes.

Line Gingras
Québec

« Affaire Matzneff : le piège de papier » : https://www.lapresse.ca/arts/litterature/202001/05/01-5255695-affaire-matzneff-le-piege-de-papier.php

Posté par Choubine à 00:01 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire