Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

dimanche 22 décembre 2019

Le pays, quel pays?

  • Malgré des projets de Justin Trudeau à cet effet, le pays n’a toujours pas rétabli sa relation diplomatique avec l’Iran et est donc privé de ses yeux et de ses oreilles sur le terrain alors que le pays se soulève.
    (Laura-Julie Perreault, dans La Presse du 15 décembre 2019.)

Les deux « le pays » ne désignent pas le même pays :

Malgré des projets de Justin Trudeau à cet effet, le Canada n’a toujours pas rétabli sa relation diplomatique avec l’Iran et est donc privé de ses yeux et de ses oreilles sur le terrain alors que le pays se soulève.

Line Gingras
Québec

« 191 autres pays » : https://www.lapresse.ca/debats/editoriaux/201912/14/01-5253767-191-autres-pays.php

Posté par Choubine à 00:01 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 21 décembre 2019

Une valeur évaluée

  • La valeur des transactions serait évaluée à plus de 27 milliards de dollars au Canada.
    (Mario Girard, dans La Presse du 15 décembre 2019.)

La valeur des transactions serait estimée à plus de 27 milliards de dollars au Canada.

La valeur des transactions dépasserait les 27 milliards de dollars au Canada.

  • « Veuillez entrer les 16 chiffres de votre carte-client, suivi du carré. »

« Veuillez entrer les 16 chiffres de votre carte-client, suivis du carré. »

Line Gingras
Québec

« Changement de main » : https://www.lapresse.ca/actualites/201912/14/01-5253793-changement-de-main.php

Posté par Choubine à 00:01 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 20 décembre 2019

Cette violence, ses humiliations

  • « Il veut revenir, mais il ne le devrait pas, ajoute-t-elle. S’il acceptait de se faire oublier pendant les cinq prochaines années, je suis sûr qu’il pourrait revenir plus tard en héros, ce qu’il devrait normalement être. »
    (Fabien Deglise, dans Le Devoir du 14 décembre 2019.)

« Il veut revenir, mais il ne le devrait pas, ajoute-t-elle. S’il acceptait de se faire oublier pendant les cinq prochaines années, je suis sûre qu’il pourrait revenir plus tard en héros, ce qu’il devrait normalement être. »

  • « Les gens du quartier ont encore besoin de se raconter ce qui s’est passé, de se parler de cette violence, de ses humiliations dont nous avons été les victimes. Pourquoi? Pour justifier un coup d’État », reconnaît-elle.

« Les gens du quartier ont encore besoin de se raconter ce qui s’est passé, de se parler de cette violence, de ces humiliations dont nous avons été les victimes. Pourquoi? Pour justifier un coup d’État », reconnaît-elle.

Line Gingras
Québec

« Evo Morales, héros ou autocrate? » : https://www.ledevoir.com/monde/ameriques/569088/evo-morales-heros-ou-autocrate?utm_source=infolettre-2019-12-14&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

Posté par Choubine à 00:01 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 19 décembre 2019

Des violences bien documentées

Documenter; anglicisme; usage.

  • [...] les violences sexuelles dans les écoles secondaires sont bien documentées [...]
    (Marco Fortier, dans Le Devoir du 14 décembre 2019.)

On peut documenter un ouvrage, documenter quelqu'un, se documenter; c'est toutefois sous l'influence de l'anglais, d'après la Banque de dépannage linguistique de l'Office québécois de la langue française, que l'on documente « un fait, une difficulté, une question, une situation ». Cet emploi n'est d'ailleurs pas mentionné dans les dictionnaires généraux que j'ai sous la main (Petit Robert, Grand Robert, Trésor de la langue française informatisé).

On pouvait écrire, par exemple :

[...] les violences sexuelles dans les écoles secondaires sont bien attestées [...]

Line Gingras
Québec

« L’école n’est pas exempte de violences sexuelles » : https://www.ledevoir.com/societe/education/569096/l-ecole-n-est-pas-exempte-de-violences-sexuelles?utm_source=infolettre-2019-12-14&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

Posté par Choubine à 00:01 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 18 décembre 2019

La politique étrangère est centrale à sa puissance

Central à; central to; calque de l'anglais; grammaire; syntaxe.

  • Car les choses ont changé, le président a entre les mains le bouton nucléaire, il est à la tête d’une administration pléthorique et la politique étrangère (marginale aux débuts de la République) est désormais centrale à sa puissance.
    (Élisabeth Vallet, dans Le Devoir du 14 décembre 2019.)

La construction être central à ne figure pas dans les dictionnaires généraux (j'ai consulté le Petit Robert, le Grand Robert et le Trésor de la langue française informatisé). Je n'en trouve pas mention dans le Multidictionnaire, dans le Chouinard, dans le Colpron, dans le Dagenais ni dans le Hanse-Blampain; je crois néanmoins qu'il s'agit du calque de to be central to, expression que René Meertens propose de rendre par être au coeur de :

Car les choses ont changé, le président a entre les mains le bouton nucléaire, il est à la tête d’une administration pléthorique et la politique étrangère (marginale aux débuts de la République) est désormais au coeur de sa puissance.

Line Gingras
Québec

« Inévitable? » : https://www.ledevoir.com/opinion/chroniques/569124/inevitable?utm_source=infolettre-2019-12-14&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

Posté par Choubine à 00:01 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 17 décembre 2019

Leur volonté

  • Ils devraient davantage apprécier le niveau de connaissances du candidat, son expérience et ses intérêts professionnels plutôt que de se soucier de leur volonté d’avoir des enfants, plaide le Dr Campagna.
    (Annabelle Caillou, dans Le Devoir du 13 décembre 2019.)

Il est question de la volonté du candidat d'avoir des enfants :

Ils devraient davantage apprécier le niveau de connaissances du candidat, son expérience et ses intérêts professionnels plutôt que de se soucier de sa volonté d’avoir des enfants, plaide le Dr Campagna.

Line Gingras
Québec

« Les médecins résidents somment Québec de cesser de poser des questions sur leur famille » : https://www.ledevoir.com/societe/sante/568925/les-medecins-residents-somment-quebec-de-cesser-de-poser-des-questions-sur-leur-famille

Posté par Choubine à 00:01 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 16 décembre 2019

Elles ont été troquées par...

Troquer une chose par une autre, contre une autre, pour une autre; troquer par, troquer contre, troquer pour; grammaire; syntaxe; prépositions.

  • Les « victimes » et la « tragédie » ont été troquées par « 14 femmes assassinées lors [d’un] attentat anti-féministe ».
    (Marie-Andrée Chouinard, dans Le Devoir du 6 décembre 2019.)

Je vois sur la plaque commémorative la graphie antiféministe, sans trait d'union, qui correspond à celle que donne le Robert. (Site de TVA Nouvelles.)

On remplace une chose par une autre, mais on troque une chose contre une autre, pour une autre (la construction avec pour semble moins fréquente) :

Elle troquera sa bicyclette pour une trottinette, contre des patins à roulettes. (Multidictionnaire.)

Elle avait troqué [...] sa courte robe de petite fille contre une jupe longue. (Colette dans le Petit Robert, à l'article « troquer ».)

Dans bien des moments de notre vie nous troquerions tout l'avenir contre un pouvoir en soi-même insignifiant. (Proust dans le Petit Robert, à l'article « troquer ».)

[...] un type loufoque qui habite dans sa voiture et troque en pleine nuit un smoking contre une tenue de marin. (Dormann dans le Grand Robert, à l'article « loufoque ».)

Aujourd'hui le magistrat [...] a troqué sa dignité d'autrefois contre une morgue qui semble intolérable [...] (Balzac dans le Grand Robert, à l'article « morgue ».)

[...] vous allez troquer votre personnage de fille des bois contre celui de bonne écolière [...] (Sagan dans le Grand Robert, à l'article « troquer ».)

Troquer son cheval borgne contre un aveugle; troquer son cheval boiteux pour un borgne. (Trésor de la langue française informatisé, « troquer ».)

Vous avez troqué l'épée pour le voile de Véronique. (Montherlant, dans le Trésor.)

Le jeune homme avait troqué sa tunique contre la veste bleutée d'un pyjama. (Martin du Gard, dans le Trésor.)

L'éditorialiste pouvait écrire :

Les « victimes » et la « tragédie » ont été troquées contre « 14 femmes assassinées lors de l'attentat antiféministe ».

Line Gingras
Québec

« Polytechnique : déni de féminicide » : https://www.ledevoir.com/opinion/editoriaux/568580/tuerie-de-polytechnique-deni-de-feminicide?utm_source=Le+courrier+des+id%C3%A9es&utm_campaign=31c068b627-EMAIL_CAMPAIGN_2019_12_06_07_41&utm_medium=email&utm_term=0_14c415178d-31c068b627-115120777

Posté par Choubine à 00:01 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]