Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

dimanche 15 décembre 2019

Outre le dépôt, elle déposera

  • Outre le dépôt d’un projet de loi sur l’encadrement des agences de crédit, comme Equifax et TransUnion, la ministre de la Justice, Sonia LeBel, déposera un projet de loi sur la protection des renseignements personnels, a-t-il ajouté. [Citation indirecte.]
    (François Desjardins, dans Le Devoir du 11 décembre 2019.)

Outre le dépôt, la ministre déposera...? On pouvait écrire :

Outre un projet de loi sur l’encadrement des agences de crédit, comme Equifax et TransUnion, la ministre de la Justice, Sonia LeBel, déposera un projet de loi sur la protection des renseignements personnels, a-t-il ajouté.

En plus d’un projet de loi sur l’encadrement des agences de crédit, comme Equifax et TransUnion, la ministre de la Justice, Sonia LeBel, en déposera un autre sur la protection des renseignements personnels, a-t-il ajouté.

La ministre de la Justice, Sonia LeBel, déposera un projet de loi sur l'encadrement des agences de crédit, comme Equifax et TransUnion, et un autre sur la protection des renseignements personnels, a-t-il ajouté.

Line Gingras
Québec

« Fuite de données chez Desjardins : 1,8 million de détenteurs de cartes de crédit touchés » : https://www.ledevoir.com/economie/568794/vol-de-donnees-chez-desjardins-1-8-million-de-detenteurs-de-cartes-de-credit-touches?utm_source=infolettre-2019-12-11&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

Posté par Choubine à 00:01 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 14 décembre 2019

Il se questionne pourquoi...

  • Québec solidaire dénonce les « sorties intempestives » de Pierre Karl Péladeau et se questionne « pourquoi il pense que son opinion est déterminante » dans la relance du Groupe Capitales Médias (GCM).
    (Hugo Pilon-Larose dans le site de La Presse, le 3 décembre 2019.)

On ne se questionne pas quelque chose :

Québec solidaire dénonce les « sorties intempestives » de Pierre Karl Péladeau et se demande « pourquoi il pense que son opinion est déterminante » dans la relance du Groupe Capitales Médias (GCM).

Line Gingras
Québec

« QS dénonce les "sorties intempestives" de Pierre Karl Péladeau » : https://www.lapresse.ca/actualites/politique/201912/03/01-5252232-qs-denonce-les-sorties-intempestives-de-pierre-karl-peladeau.php

Posté par Choubine à 00:01 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 13 décembre 2019

Il a suspendu son membrariat

Membrariat, adhésion; usage.

  • Il [le chef du Parti vert du Québec, Alex Tyrrell] a suspendu pour un an le membrariat de Chad Walcott [...]
    (Hélène Buzzetti, dans Le Devoir du 2 décembre 2019.)

Je ne trouve membrariat dans aucun des dictionnaires que j'ai sous la main. Par ailleurs, la réalité dont il s'agit ne date pas d'hier, et nous n'avons pas besoin d'un mot nouveau pour la désigner :

Il a suspendu pour un an l'adhésion de Chad Walcott [...]

Line Gingras
Québec

« Une fronde s’organise contre le chef du Parti vert du Québec » : https://www.ledevoir.com/politique/canada/568221/bisbille-severe-au-parti-vert?utm_source=infolettre-2019-12-02&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

Posté par Choubine à 00:01 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 12 décembre 2019

Aux prises à

Aux prises à, aux prises avec; grammaire; syntaxe; prépositions.

  • [...] pour la restructuration du Groupe Capitales Médias, aux prises à de graves difficultés financières.
    (Raphaël Pirro dans le site de La Presse, le 1er décembre 2019.)

On n'est pas aux prises à quelqu'un, aux prises à quelque chose, mais aux prises avec quelqu'un, aux prises avec quelque chose :

Les dirigeants sont aux prises avec la diminution des budgets. (Multidictionnaire.)

Se trouver aux prises avec des difficultés. (Petit Robert, « prise ».)

L'odeur du laboratoire le ranima. Il était alors aux prises avec une analyse laborieuse dont les péripéties le passionnaient fort. (G. Duhamel dans le Grand Robert, à l'article « laborieux ».)

[...] où il manoeuvra, militairement parlant, comme eût fait le prince Charles aux prises avec Napoléon. (Balzac dans le Grand Robert, à l'article « non-sens ».)

Nous trouvons déjà la contradiction du régime stalinien aux prises avec sa philosophie officielle. (Camus dans le Trésor de la langue française informatisé, à l'article « doctrine ».)

Tradition inexplicable [...] qui voulait qu'en cas de duel oratoire chaque parti laissât sans intervenir son champion aux prises avec le champion adverse. (Ambrière dans le Trésor, à l'article « duel ».)

Il fallait écrire :

[...] pour la restructuration du Groupe Capitales Médias, aux prises avec de graves difficultés financières.

Line Gingras
Québec

« GCM : Pierre Karl Péladeau charge le gouvernement Legault » : https://www.lapresse.ca/affaires/medias/201912/01/01-5251962-gcm-pierre-karl-peladeau-charge-le-gouvernement-legault.php

Posté par Choubine à 00:01 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 11 décembre 2019

Le philosophe Martin Heiddeger

  • La même semaine, en France, un professeur lançait une pétition pour que l’on cesse d’enseigner le philosophe Martin Heiddeger à cause de ses sympathies nazies.
    (Christian Rioux, dans Le Devoir du 29 novembre 2019.)

Comme il est facile de le confirmer par une recherche Google, le patronyme s'écrit Heidegger, avec un d et deux :

La même semaine, en France, un professeur lançait une pétition pour que l’on cesse d’enseigner le philosophe Martin Heidegger à cause de ses sympathies nazies.

Line Gingras
Québec

« La faute à la météo » : https://www.ledevoir.com/opinion/chroniques/568032/la-faute-a-la-meteo?utm_source=infolettre-2019-11-29&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

Posté par Choubine à 00:01 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 10 décembre 2019

La chose est, il a reçu une volée de bois verts

Volée de bois verts ou volée de bois vert; orthographe.

  • En échange, il a reçu une volée de bois verts.
    (Marco Bélair-Cirino dans le site du Devoir, le 28 novembre 2019.)

Au propre comme au figuré, l'expression volée de bois vert s'écrit sans s à vert :

[...] un de ces vieux ânes butés [...] qui, patients sous les plus rudes volées de bois vert [...] (H. Bosco dans le Grand Robert, à l'article « brusque ».)

Pour finir l'anecdote, je promis à ce drôle, insolent comme un noble, une volée de bois vert, châtiment approprié à un maroufle de sa sorte. (Gautier dans le Trésor de la langue française informatisé, à l'article « volée ».)

Les articles de Nachette n'étaient [...] que volées de bois vert distribuées [...] aux réputations naissantes. (Goncourt dans le Trésor, à l'article « volée ».)

[...] comme il eût été ridicule de m'en prendre à mes juges, une envie de volée de bois vert me resta dans les poignets. (Gracq dans le Petit Robert, à l'article « volée ».)

Il faudrait lire :

En échange, il a reçu une volée de bois vert.


  • Cela dit, Pascal Bérubé ne fait pas l’unanimité contre lui. « La chose est, il n’a pas tort », écrit Mark Houston.

Le lecteur du Calgary Herald a sans doute utilisé l'expression the thing is, dont la traduction littérale ne passe pas en français. On pourrait lire :

Cela dit, Pascal Bérubé ne fait pas l’unanimité contre lui. « Le fait est qu'il n’a pas tort », écrit Mark Houston.

Line Gingras
Québec

« Pascal Bérubé dit ses quatre vérités à l’Alberta » : https://www.ledevoir.com/politique/quebec/568056/pascal-berube-dit-ses-quatre-verites-a-l-alberta

Posté par Choubine à 00:01 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 9 décembre 2019

Au contraire

  • Dans le programme national de santé publique 2015-2025, il regrette amèrement qu’on ne trouve pas encore une approche globale du développement de l’enfant sans qu’il y ait en même temps une référence spécifique à la maltraitance.
    (Jean-François Nadeau, dans Le Devoir du 27 novembre 2019.)

Affirmer qu'on ne trouve pas une composante sans l'autre, cela revient à dire que les deux sont présentes à la fois (comme deux enfants inséparables). Ce n'est certainement pas la situation que l'on regrette dans la phrase à l'étude. Le journaliste voulait dire :

Dans le programme national de santé publique 2015-2025, il regrette amèrement qu’on ne trouve pas encore une approche globale du développement de l’enfant sans qu’il y ait en même temps qu'une référence spécifique à la maltraitance.

Dans le programme national de santé publique 2015-2025, il regrette amèrement qu’on ne trouve pas encore à la fois une approche globale du développement de l’enfant et une référence spécifique à la maltraitance.

D'autres formulations sont également possibles.


  • Il faut, dit-il, confier aux directeurs régionaux de la santé publique la responsabilité d’atteindre des objectifs qui auront été dûment fixés collectivement et les rendre responsables des résultats.

Il faut, dit-il, confier aux directeurs régionaux de la santé publique la tâche d’atteindre des objectifs qui auront été dûment fixés collectivement et les rendre responsables des résultats.

Line Gingras
Québec

« Commission Laurent : la maltraitance des enfants est un problème majeur de santé publique » : https://www.ledevoir.com/societe/567877/commission-laurent-la-maltraitance-des-enfants-est-un-probleme-majeur-de-sante-publique?utm_source=infolettre-2019-11-27&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

Posté par Choubine à 00:01 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]