Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

01-12-2019

Elle a abusé à chercher?

Initier; anglicisme; usage.

  • [...] la Maison-Blanche a abusé de son pouvoir et à chercher à impliquer un gouvernement étranger dans la prochaine course électorale [...]
    (Fabien Deglise, dans Le Devoir du 21 novembre 2019.)

[...] la Maison-Blanche a abusé de son pouvoir et a cherché à impliquer un gouvernement étranger dans la prochaine course électorale [...]


  • Ce témoignage « entre au coeur d’une mécanique de corruption » init par la Maison-Blanche, a-t-il ajouté en évoquant une chape que M. Sondland est venu, mercredi à Washington, finalement soulever.

Ce n'est certainement pas le coeur qui a été initié :

Ce témoignage « entre au coeur d’une mécanique de corruption » initiée par la Maison-Blanche, a-t-il ajouté en évoquant une chape que M. Sondland est venu, mercredi à Washington, finalement soulever.

Observations ajoutées le 10 décembre

Un lecteur s'étonne gentiment que j'aie « laissé passer cet anglicisme courant qu'est le verbe "initier" dans le sens de commencer quelque chose ». Il s'agit en effet d'un anglicisme; cet emploi est condamné non seulement par le Colpron, mais aussi par le Chouinard, le Hanse-Blampain, le Multidictionnaire et la Banque de dépannage linguistique de l'Office québécois de la langue française. Qu'en disent les dictionnaires de langue? Le Trésor de la langue française informatisé, dont la rédaction est terminée depuis 1994 et qui « n’a pas vocation à être mis à jour », ne le consigne pas. Le Grand Robert le signale cependant, avec la précision « sous l'influence de l'anglais » et une remarque expliquant qu'il s'agit d'un emploi critiqué. On le trouve enfin dans le Petit Robert (j'ai la version en ligne, mise à jour annuellement), avec la mention « anglicisme ».

Que faut-il en penser? Le Petit Robert définit l'anglicisme comme un « emprunt à l'anglais », et l'emprunt comme l'« acte par lequel une langue accueille un élément d'une autre langue », l'« élément (mot, tour) ainsi incorporé ». J'en conclus que l'emploi d'initier qui nous intéresse, au sens de commencer, amorcer, prendre l'initiative de, tout anglicisme qu'il soit, doit être considéré, aujourd'hui, comme admis en français. Cet anglicisme, bien que courant, n'est pas nécessaire, on peut lui préférer des verbes plus précis; mais je ne crois pas qu'on puisse encore le tenir pour une faute.

Quoi qu'il en soit, la phrase à l'étude pourrait aussi se lire, à mon avis :

Ce témoignage « entre au coeur d’une mécanique de corruption » enclenchée par la Maison-Blanche, a-t-il ajouté en évoquant une chape que M. Sondland est venu, mercredi à Washington, finalement soulever.


  • Il n’a pas accepté de questions et a simplement répété qu’il « n’a rien demandé », qu’il n’y avait « pas de donnant-donnant » et réclamer la fin des procédures de destitution qu’il juge toujours illégales.

Il n’a pas accepté de questions mais a simplement répété qu’il « n’a rien demandé », qu’il n’y avait « pas de donnant-donnant » et a réclamé la fin des procédures de destitution, qu’il juge toujours illégales.

Il n’a pas accepté de questions mais a simplement répété qu’il « n’a rien demandé », qu’il n’y avait « pas de donnant-donnant »; il a aussi réclamé la fin des procédures de destitution, qu’il juge toujours illégales.

Line Gingras
Québec

« La défense de Trump attaquée par un de ses alliés » : https://www.ledevoir.com/monde/etats-unis/567475/procedure-de-destitution-la-defense-de-trump-attaquee-par-un-de-ses-proches-allies?utm_source=infolettre-2019-11-21&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

Posté par Choubine à 00:01:00 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]

30-11-2019

Contrainte au prince?

  • « Nous pensons que personne n’est au-dessus de la loi et que toute personne devrait répondre à des questions s’ils ont des informations pertinentes. Et il [le prince Andrew] a clairement des informations pertinentes », a déclaré Me Lisa Bloom, jeudi, à BBC Radio 4.
    (Florence Biedermann, AFP, dans le site du Devoir, le 21 novembre 2019.)

L'avocate s'exprimait certainement en anglais. Il faudrait lire :

« Nous pensons que personne n’est au-dessus de la loi et que toute personne devrait répondre à des questions si elle a des informations pertinentes. Et il [le prince Andrew] a clairement des informations pertinentes », a déclaré Me Lisa Bloom, jeudi, à BBC Radio 4.


  • La descente aux enfers avait commencé en août avec la publication aux États-Unis de documents de justice dans lesquels une femme, Virginia Roberts, affirme avoir eu à trois occasions des relations sexuelles avec le prince, auquel Epstein l’aurait contrainte, lorsqu’elle avait 17 ans.

Epstein ne l'aurait pas contrainte au prince, mais à des relations sexuelles avec le prince :

La descente aux enfers avait commencé en août avec la publication aux États-Unis de documents de justice dans lesquels une femme, Virginia Roberts, affirme avoir eu à trois occasions des relations sexuelles avec le prince, auxquelles Epstein l’aurait contrainte, lorsqu’elle avait 17 ans.

Line Gingras
Québec

« Le prince Andrew sommé de témoigner dans l’affaire Epstein » : https://www.ledevoir.com/monde/europe/567555/le-prince-andrew-somme-de-temoigner-dans-l-affaire-epstein

Posté par Choubine à 00:01:00 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]

29-11-2019

Travaux de voiries en court

En court ou en cours; travaux de voiries ou travaux de voirie; orthographe.

  • Le maire Robert Gauthier mentionne qu’une nouvelle version de ce plan est en court de préparation et qu’il prend bien note des recommandations.
    (Gabriel Delisle, dans Le Nouvelliste du 19 novembre 2019.)

Deux possibilités :

Le maire, Robert Gauthier, mentionne qu’une nouvelle version de ce plan est en cours de préparation et qu’il prend bien note des recommandations.

Le maire, Robert Gauthier, mentionne qu’une nouvelle version de ce plan est en préparation et qu’il prend bien note des recommandations.

  • [...] les travaux de voiries ont aussi fait partie des discussions.

D'après ce que je vois dans le Petit Robert, le Grand Robert et le Trésor de la langue française informatisé, on écrit travaux de voirie, sans s :

[...] les travaux de voirie ont aussi fait partie des discussions.

  • « Je suis moi-même un travailleur forestier, mais je suis pour des travaux durables. Je ne crois pas que c’était juste la sécurité des gens qui les préoccupaient, mais bien l’argent de la vente du bois. »

« Je suis moi-même un travailleur forestier, mais je suis pour des travaux durables. Je ne crois pas que c’était juste la sécurité des gens qui les préoccupait, mais bien l’argent de la vente du bois. »

Line Gingras
Québec

« Table ronde citoyenne à Saint-Élie-de-Caxton » : https://www.lenouvelliste.ca/actualites/table-ronde-citoyenne-a-saint-elie-de-caxton-de40ac9722a943007192664024d15f89

Posté par Choubine à 00:01:00 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

28-11-2019

Des arrières-pensées électoralistes

Des arrières-pensées ou des arrière-pensées; arrière dans les noms composés; grammaire; orthographe.

  • [...] avec des arrières-pensées électoralistes.
    (Francesco Fontemaggi et Charlotte Plantive, AFP, dans le site du Devoir, le 20 novembre 2019 à 19 h 50.)

D'après le Hanse-Blampain, arrière « reste invariable dans les composés ». Le Robert et le Multidictionnaire ne consignent effectivement que le pluriel arrière-pensées.

Il fallait écrire :

[...] avec des arrière-pensées électoralistes.

  • [...] Mike Pompeo et les plus hauts dirigeants du département d’État avaient toujours était tenus au courant de ses démarches.

[...] Mike Pompeo et les plus hauts dirigeants du département d’État avaient toujours été tenus au courant de ses démarches.

Line Gingras
Québec

« L’ambassadeur Sondland dit avoir suivi les "ordres" de Trump sur l’Ukraine » : https://www.ledevoir.com/monde/etats-unis/567401/destitution-un-ambassadeur-dit-avoir-suivi-les-ordres-de-trump-sur-l-ukraine?utm_source=Le+courrier+du+soir&utm_campaign=700511ac29-EMAIL_CAMPAIGN_2019_11_20_06_51&utm_medium=email&utm_term=0_aa1a13ef81-700511ac29-114834105

Posté par Choubine à 00:01:00 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

27-11-2019

Ce jour-là...

  • La presse raillait notamment l’alibi invoqué par le prince, qui a affirmé qu’il se trouvait dans un restaurant de la chaîne Pizza Express de Woking, une ville au sud de Londres, le jour des faits décrit à Londres par son accusatrice Virginia Roberts.
    (Sylvain Peuchmaurd, AFP, dans Le Devoir du 18 novembre 2019.)

Je pense que ce sont les faits que l'accusatrice a décrits, et non le jour où ils se seraient produits :

La presse raillait notamment l’alibi invoqué par le prince, qui a affirmé qu’il se trouvait dans un restaurant de la chaîne Pizza Express de Woking, une ville au sud de Londres, le jour des faits décrits à Londres par son accusatrice, Virginia Roberts.

Je me demande par ailleurs si l'on n'a pas voulu dire :

La presse raillait notamment l’alibi invoqué par le prince, qui a affirmé qu’il se trouvait dans un restaurant de la chaîne Pizza Express de Woking, une ville au sud de Londres, le jour où se seraient déroulés à Londres les faits décrits par son accusatrice, Virginia Roberts.

Line Gingras
Québec

« Affaire Epstein : le prince Andrew s’embourbe » : https://www.ledevoir.com/monde/europe/567205/affaire-epstein-le-prince-andrew-dit-n-avoir-aucun-souvenir-de-son-accusatrice

Posté par Choubine à 00:01:00 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]

26-11-2019

Attention au tiret fermant

  • Le Symphony Center de Chicago, bâti en 1904, abrite l’orchestre le plus réputé du monde pour la qualité de ses cuivres — notamment son pupitre de cors , mené entre 1966 et 2013 par le très réputé Dale Clevenger.
    (Christophe Huss dans le site du Devoir, le 20 novembre 2019 à 14 h 59.)

Le pupitre de cors a effectivement été mené par Dale Clevenger; cependant, pour que le participe passé puisse se rapporter à pupitre, il ne doit pas en être séparé par un tiret fermant, les tirets isolant du reste de la phrase les mots qu'ils encadrent.

On pouvait écrire :

Le Symphony Center de Chicago, bâti en 1904, abrite l’orchestre le plus célèbre du monde pour la qualité de ses cuivres — notamment son pupitre de cors, mené entre 1966 et 2013 par le très réputé Dale Clevenger.

Line Gingras
Québec

« Chicago bouche bée devant l’OM » : https://www.ledevoir.com/culture/musique/567408/chicago-bouche-bee-devant-l-om

Posté par Choubine à 00:01:00 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

25-11-2019

Partagés entre sa langue maternelle et l'anglais

  • En d’autres mots, partagés entre sa langue maternelle, « marqueur d’une identité locale », et l’anglais, utilisé partout dans le monde, « marqueur d’une identité globale », on choisit la deuxième option, « cool et branchée ». Et ce, peu importe si on est francophones de souche ou d’adoption, anglophones de souche ou d’adoption, ou encore allophones de souche, les trois grands groupes linguistiques étudiés ici.
    (Francine Pelletier, dans Le Devoir du 20 novembre 2019.)

Le pluriel partagés n'est pas compatible avec l'adjectif ou déterminant possessif sa, qui renvoie à un possesseur singulier. Je suggérerais :

En d’autres mots, partagé entre sa langue maternelle, « marqueur d’une identité locale », et l’anglais, utilisé partout dans le monde, « marqueur d’une identité globale », on choisit la deuxième option, « cool et branchée ». Et ce, peu importe si on appartient aux francophones de souche ou d’adoption, aux anglophones de souche ou d’adoption, ou encore aux allophones de souche, les trois grands groupes linguistiques étudiés ici.

Line Gingras
Québec

« Une forme d'indifférence » : https://www.ledevoir.com/opinion/chroniques/567357/une-forme-d-indifference?utm_source=infolettre-2019-11-20&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

Posté par Choubine à 00:01:00 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]