Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

dimanche 20 octobre 2019

Aucun s'en est préoccupé

  • Cette question divise la communauté sikhe au Canada, qui compte plus de 450 000 membres. Le discours de M. Singh sur cette question semble varier selon l’auditoire.
    (Konrad Yakabuski, dans Le Devoir du 12 octobre 2019.)

Cette question divise la communauté sikhe au Canada, qui compte plus de 450 000 membres. Le discours de M. Singh sur le sujet semble varier selon l’auditoire.

  • Aucun des partis, à part le PPC, s’est préoccupé des finances publiques lors de cette campagne [...]

Aucun s'emploie avec ne pour marquer la négation (Multidictionnaire) :

Aucun des partis, à part le PPC, ne s’est préoccupé des finances publiques lors de cette campagne [...]

Line Gingras
Québec

« Choisir le "moins pire" » : https://www.ledevoir.com/opinion/chroniques/564702/choisir-le-moins-pire?utm_source=infolettre-2019-10-12&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

Posté par Choubine à 00:01 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 19 octobre 2019

C'est la question que vous allez devoir répondre

  • Me Martin a appelé le jury à faire bénéficier Ugo Fredette d’un « doute raisonnable » et de le déclarer coupable d’homicide involontaire.
    (Louis-Samuel Perron dans le site de La Presse, le 10 octobre 2019 à 12 h 53; texte lu dans la soirée du 10 octobre.)

Me Martin a appelé le jury à faire bénéficier Ugo Fredette d’un « doute raisonnable » et à le déclarer coupable d’homicide involontaire.


  • De plus, la femme de 41 ans criait, insultait et médisait Ugo Fredette, notamment sur les réseaux sociaux.

On ne crie pas quelqu'un, au sens de « manifester à quelqu'un son mécontentement sur un ton élevé » (Petit Robert), mais contre quelqu'un; crier après quelqu'un s'utilise également, dans le registre familier ou populaire.

On calomnie quelqu'un, mais on médit de quelqu'un.

Je proposerais :

De plus, la femme de 41 ans criait contre Ugo Fredette, l'insultait et médisait de lui, notamment sur les réseaux sociaux.


  • « Utilisez votre gros bon sens. Pensez-vous qu’il y a eu une bagarre dans cette auto-là vu le sang que vous voyez? C’est la question que vous allez devoir répondre. » (Le journaliste cite Me Louis-Alexandre Martin, avocat de la défense, qui s'adresse aux membres du jury.)

Un avocat est souvent appelé à employer le verbe répondre; il devrait pouvoir se souvenir qu'on ne répond pas une question, mais à une question :

C’est la question à laquelle vous allez devoir répondre.


  • L’avocat d’Ugo Fredette a conclu sa plaidoirie en invitant le jury a avoir le « courage de dire non » si un doute raisonnable subsiste. Une déclaration qui a incité la juge à faire une directive au jury pour ignorer le terme « courage » dans leurs délibérations qui devraient s’amorcer la semaine prochaine.

Deux possibilités :

L’avocat d’Ugo Fredette a conclu sa plaidoirie en invitant le jury à avoir le « courage de dire non » si un doute raisonnable subsiste. Une déclaration qui a incité la juge à donner au jury la directive d'ignorer le terme « courage » dans ses délibérations, qui devraient s’amorcer la semaine prochaine.

L’avocat d’Ugo Fredette a conclu sa plaidoirie en invitant le jury à avoir le « courage de dire non » si un doute raisonnable subsiste. Une déclaration qui a incité la juge à donner aux jurés la directive d'ignorer le terme « courage » dans leurs délibérations, qui devraient s’amorcer la semaine prochaine.

Line Gingras
Québec

« Procès d’Ugo Fredette : la défense appelle le jury au "gros bon sens" » : https://www.lapresse.ca/actualites/justice-et-faits-divers/201910/10/01-5244868-proces-dugo-fredette-la-defense-appelle-le-jury-au-gros-bon-sens.php

Posté par Choubine à 00:01 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 18 octobre 2019

Le Québec, un système d'éducation

  • Le Québec serait même le système d’éducation le plus inéquitable au Canada.
    (Jean-François Nadeau, dans Le Devoir du 7 octobre 2019.)

Le Québec n'est pas un système d'éducation. On aurait pu écrire, par exemple :

Le Québec aurait même le système d’éducation le plus inéquitable au Canada.

Le système d'éducation du Québec serait même le plus inéquitable au Canada.

Line Gingras
Québec

« Les inégalités moulées » : https://www.ledevoir.com/opinion/chroniques/564214/les-inegalites-moulees?utm_source=infolettre-2019-10-07&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

Posté par Choubine à 00:01 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 17 octobre 2019

Imbrication

  • Il y a peu de sphères politico-sociales dans lesquelles les rôles du fédéral et des provinces sont aussi imbriqués que celui de la santé.
    (Marie-Andrée Chouinard, dans Le Devoir du 5 octobre 2019.)

Il n'est pas question du rôle de la santé, mais de la santé comme sphère politico-sociale :

Il y a peu de sphères politico-sociales dans lesquelles les rôles du fédéral et des provinces sont aussi imbriqués que dans celle de la santé.

Line Gingras
Québec

« Aide médicale à mourir : mûrs pour la deuxième étape » : https://www.ledevoir.com/opinion/editoriaux/564174/aide-medicale-a-mourir-murs-pour-la-deuxieme-etape?utm_source=infolettre-2019-10-05&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

Posté par Choubine à 00:01 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 16 octobre 2019

C'est alors qu'il eut l'idée...

  • Spécialiste de la plasticité cérébrale, Desmurget étudie plutôt la façon dont les enfants récupèrent après une chirurgie cérébrale. C’est alors qu’il eut l’idée de supprimer les télévisions des chambres des jeunes patients.
    (Christian Rioux, dans Le Devoir du 5 octobre 2019.)

L'expression c'est alors que, employée avec un passé simple, devrait renvoyer à un moment précis d'un passé révolu. Ce n'est cependant pas le cas ici : le journaliste parle d'un docteur en neurosciences qui étudie une question particulière depuis un certain nombre d'années; ces travaux ont donné au chercheur une idée, en lien avec un livre qu'il publie ces jours-ci. On aurait pu écrire :

Spécialiste de la plasticité cérébrale, Desmurget étudie plutôt la façon dont les enfants récupèrent après une chirurgie cérébrale. C’est ainsi qu’il a eu l’idée de supprimer les télévisions des chambres des jeunes patients.

Line Gingras
Québec

« Et si les écrans rendaient stupide? » : https://www.ledevoir.com/societe/science/564161/iii-entrevue-et-si-les-ecrans-rendaient-stupide?utm_source=infolettre-2019-10-05&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

Posté par Choubine à 00:01 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 15 octobre 2019

Les cibles dont on nous a abreuvées

  • [...] les cibles mouvantes de réduction de gaz à effet de serre (GES) dont on nous a abreuvées toute la semaine.
    (François Bourque, dans Le Soleil du 27 septembre 2019; texte mis à jour le 1er octobre à 23 h 53, lu le soir du 4 octobre.)

Le participe passé employé avec l'auxiliaire avoir s'accorde avec le complément d'objet direct (c.o.d.), si ce complément précède le verbe. Il y a bien un c.o.d. devant le verbe dans la phrase à l'étude, mais il s'agit du pronom nous (répondant à la question on a abreuvé qui?), et non pas du nom cibles (répondant à la question on a abreuvé de quoi?, et donc complément indirect). Comme le nous en question désigne l'auteur et ses lecteurs, voire l'ensemble de la société, l'accord doit se faire au masculin pluriel :

[...] les cibles mouvantes de réduction de gaz à effet de serre (GES) dont on nous a abreuvés toute la semaine.

Line Gingras
Québec

« Je ne suis pas allé marcher » : https://www.lesoleil.com/chroniques/francois-bourque/je-ne-suis-pas-alle-marcher-c90db452a873924c9150c0de991dfb89

Posté par Choubine à 00:01 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 14 octobre 2019

Un écart avec la moyenne

Écart avec, écart par rapport à; grammaire; syntaxe.

  • [...] un écart de 9 % avec la moyenne canadienne [...]
    (Michel David, dans Le Devoir du 3 octobre 2019.)

Je ne trouve pas dans les dictionnaires la construction écart avec; le Grand Robert donne par contre écart par rapport à :

Écart par rapport à la norme.

Il faudrait lire :

[...] un écart de 9 % par rapport à la moyenne canadienne [...]

Line Gingras
Québec

« L'icône brisée » : https://www.ledevoir.com/opinion/chroniques/563921/l-icone-brisee?utm_source=infolettre-2019-10-03&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

Posté par Choubine à 00:01 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]