Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

27-12-2019

Un employé doré

  • Le conférencier avait une liste de sept suggestions de choses essentielles à faire. La septième proposait de s’engager dans l’économie de partage.
    (Stéphane Baillargeon, dans Le Devoir du 19 décembre 2019.)

La suggestion proposait...? On aurait pu écrire :

Le conférencier avait une liste de sept suggestions de choses essentielles à faire. La septième était de s’engager dans l’économie de partage.

Le conférencier avait une liste de sept suggestions de choses essentielles à faire. La septième consistait à s’engager dans l’économie de partage.

  • Une catégorisation sociologique citée dans un mémoire de maîtrise récent sur le secteur distingue cinq types de livreurs à vélo : le poseur, le papillon, le novice, le vétéran et le golden boy. Il faut passer à travers au moins un hiver pour passer le stade du novice. M. Lamoureux-Pelletier, sur ses pédales depuis cinq bonnes années, est un employé doré, fiable, performant, expérimenté.

Un employé doré, cela ne veut rien dire, les livreurs à vélo ayant très peu à voir avec la jeunesse dorée. Dans le cas présent, je suggérerais de rendre golden boy par employé étoile :

Une catégorisation sociologique citée dans un mémoire de maîtrise récent sur le secteur distingue cinq types de livreurs à vélo : le poseur, le papillon, le novice, le vétéran et le golden boy. Il faut traverser au moins un hiver pour dépasser le stade du novice. M. Lamoureux-Pelletier, sur ses pédales depuis cinq bonnes années, est un employé étoile, fiable, performant, expérimenté.

Dans la langue familière, on pourrait parler d'un employé en or.

Line Gingras
Québec

« Le tout et le rien de la livraison à vélo » : https://www.ledevoir.com/societe/569351/portrait-de-la-coursiere-a-velo-a-montreal-sous-la-neige?utm_source=infolettre-2019-12-19&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

Posté par Choubine à 00:01:00 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire