Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

16-12-2019

Elles ont été troquées par...

Troquer une chose par une autre, contre une autre, pour une autre; troquer par, troquer contre, troquer pour; grammaire; syntaxe; prépositions.

  • Les « victimes » et la « tragédie » ont été troquées par « 14 femmes assassinées lors [d’un] attentat anti-féministe ».
    (Marie-Andrée Chouinard, dans Le Devoir du 6 décembre 2019.)

Je vois sur la plaque commémorative la graphie antiféministe, sans trait d'union, qui correspond à celle que donne le Robert. (Site de TVA Nouvelles.)

On remplace une chose par une autre, mais on troque une chose contre une autre, pour une autre (la construction avec pour semble moins fréquente) :

Elle troquera sa bicyclette pour une trottinette, contre des patins à roulettes. (Multidictionnaire.)

Elle avait troqué [...] sa courte robe de petite fille contre une jupe longue. (Colette dans le Petit Robert, à l'article « troquer ».)

Dans bien des moments de notre vie nous troquerions tout l'avenir contre un pouvoir en soi-même insignifiant. (Proust dans le Petit Robert, à l'article « troquer ».)

[...] un type loufoque qui habite dans sa voiture et troque en pleine nuit un smoking contre une tenue de marin. (Dormann dans le Grand Robert, à l'article « loufoque ».)

Aujourd'hui le magistrat [...] a troqué sa dignité d'autrefois contre une morgue qui semble intolérable [...] (Balzac dans le Grand Robert, à l'article « morgue ».)

[...] vous allez troquer votre personnage de fille des bois contre celui de bonne écolière [...] (Sagan dans le Grand Robert, à l'article « troquer ».)

Troquer son cheval borgne contre un aveugle; troquer son cheval boiteux pour un borgne. (Trésor de la langue française informatisé, « troquer ».)

Vous avez troqué l'épée pour le voile de Véronique. (Montherlant, dans le Trésor.)

Le jeune homme avait troqué sa tunique contre la veste bleutée d'un pyjama. (Martin du Gard, dans le Trésor.)

L'éditorialiste pouvait écrire :

Les « victimes » et la « tragédie » ont été troquées contre « 14 femmes assassinées lors de l'attentat antiféministe ».

Line Gingras
Québec

« Polytechnique : déni de féminicide » : https://www.ledevoir.com/opinion/editoriaux/568580/tuerie-de-polytechnique-deni-de-feminicide?utm_source=Le+courrier+des+id%C3%A9es&utm_campaign=31c068b627-EMAIL_CAMPAIGN_2019_12_06_07_41&utm_medium=email&utm_term=0_14c415178d-31c068b627-115120777

Posté par Choubine à 00:01:00 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire