Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

lundi 9 décembre 2019

Au contraire

  • Dans le programme national de santé publique 2015-2025, il regrette amèrement qu’on ne trouve pas encore une approche globale du développement de l’enfant sans qu’il y ait en même temps une référence spécifique à la maltraitance.
    (Jean-François Nadeau, dans Le Devoir du 27 novembre 2019.)

Affirmer qu'on ne trouve pas une composante sans l'autre, cela revient à dire que les deux sont présentes à la fois (comme deux enfants inséparables). Ce n'est certainement pas la situation que l'on regrette dans la phrase à l'étude. Le journaliste voulait dire :

Dans le programme national de santé publique 2015-2025, il regrette amèrement qu’on ne trouve pas encore une approche globale du développement de l’enfant sans qu’il y ait en même temps qu'une référence spécifique à la maltraitance.

Dans le programme national de santé publique 2015-2025, il regrette amèrement qu’on ne trouve pas encore à la fois une approche globale du développement de l’enfant et une référence spécifique à la maltraitance.

D'autres formulations sont également possibles.


  • Il faut, dit-il, confier aux directeurs régionaux de la santé publique la responsabilité d’atteindre des objectifs qui auront été dûment fixés collectivement et les rendre responsables des résultats.

Il faut, dit-il, confier aux directeurs régionaux de la santé publique la tâche d’atteindre des objectifs qui auront été dûment fixés collectivement et les rendre responsables des résultats.

Line Gingras
Québec

« Commission Laurent : la maltraitance des enfants est un problème majeur de santé publique » : https://www.ledevoir.com/societe/567877/commission-laurent-la-maltraitance-des-enfants-est-un-probleme-majeur-de-sante-publique?utm_source=infolettre-2019-11-27&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

Posté par Choubine à 00:01 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire