Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

mercredi 6 novembre 2019

Nécessairement?

  • La motion, qui a donc été adoptée, stipule que la réforme du ministre de l’Immigration, Simon Jolin-Barrette, « [mine] la réputation internationale du Québec [et nuit] à sa capacité d’attraction et de rétention des talents nécessairement à la croissance économique ». Elle exige que Québec annule sa réforme.
    (Hugo Pilon-Larose dans le site de La Presse, le 6 novembre 2019 à 18 h 28.)

J'espère que les députés n'ont pas adopté cette motion telle quelle, et que le texte a simplement été mal cité. D'après ce que je peux voir, il faudrait lire :

« [...] sa capacité d'attraction et de rétention des talents nécessaires à la croissance économique ».

Line Gingras
Québec

« Une motion pour le retrait de la réforme en immigration adoptée » : https://www.lapresse.ca/actualites/politique/201911/06/01-5248626-une-motion-pour-le-retrait-de-la-reforme-en-immigration-adoptee.php

Posté par Choubine à 20:29 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le leur

  • Si l’Alberta avait utilisé une capacité fiscale égale à la moyenne en 2018-2019, elle aurait affiché un surplus plutôt qu’un déficit, a déjà écrit l’économiste Pierre Fortin dans L’actualité. Face à un déficit, la culture politique locale privilégie depuis longtemps les compressions, on l’a encore vu cette semaine, mais cela est un choix. Le leur.
    (Manon Cornellier, dans Le Devoir du 30 octobre 2019.)

Le pronom le leur ne renvoie à rien. On aurait pu écrire :

[...] mais cela est un choix. Celui des Albertains.

[...] mais cela est un choix. Celui du gouvernement albertain.

Line Gingras
Québec

« La péréquation pour faire diversion » : https://www.ledevoir.com/opinion/chroniques/565879/faire-diversion

Posté par Choubine à 00:01 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [2] - Permalien [#]