Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

vendredi 25 octobre 2019

De l'ampleur

  • Le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES) dit ignorer l’ampleur des services professionnels offerts chaque année par le privé dans le réseau scolaire, mais plusieurs sources confirment qu’il s’agit d’une pratique courante — qui a pris de l’ampleur avec les coupes budgétaires du précédent gouvernement.
    (Marco Fortier, dans Le Devoir du 18 octobre 2019.)

On pouvait éviter la répétition :

Le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES) dit ignorer l’ampleur des services professionnels offerts chaque année par le privé dans le réseau scolaire, mais plusieurs sources confirment qu’il s’agit d’une pratique courante — qui s'est étendue [ou qui s'est répandue] avec les coupes budgétaires du précédent gouvernement.

  • Souvent, les psychologues, orthophonistes, psychoéducateurs ou orthopédagogues n’ont pas le choix de partager leur temps entre plusieurs écoles.

La construction ne pas avoir le choix de + infinitif me semble incorrecte (j'en ai déjà parlé ici), bien qu'on la voie souvent au Québec. Elle est facile à remplacer; on pouvait écrire, par exemple :

Souvent, les psychologues, orthophonistes, psychoéducateurs ou orthopédagogues sont forcés de partager leur temps entre plusieurs écoles.

Souvent, les psychologues, orthophonistes, psychoéducateurs ou orthopédagogues sont obligés de partager leur temps entre plusieurs écoles.

Line Gingras
Québec

« Les écoles forcées de sous-traiter l’aide aux élèves » : https://www.ledevoir.com/societe/education/565070/penurie-de-professionnels-encore-296-postes-vacants-dans-les-ecoles?utm_source=infolettre-2019-10-18&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

Posté par Choubine à 00:01 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]