Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

lundi 3 juin 2019

Au contraire...

  • Si vous désirez mourir à la maison et que vous habitez le territoire du CLSC de Verdun, par exemple, vous êtes chanceux. L'équipe de soins palliatifs à domicile de ce CLSC, dirigée par la Dre Geneviève Dechêne, a les meilleures statistiques de décès à domicile au Québec : 64 % des patients suivis par cette équipe meurent à la maison.

    [...]

    Je ne dis surtout pas que mourir à la maison est impossible. L'expérience du CLSC de Verdun le démontre.
    (Patrick Lagacé, dans La Presse du 3 juin 2019.)

L'expérience du CLSC de Verdun ne démontre pas que c'est impossible :

Je ne dis surtout pas que mourir à la maison est impossible. L'expérience du CLSC de Verdun démontre le contraire.

Line Gingras
Québec

« Mourir à la maison » : https://www.lapresse.ca/debats/chroniques/patrick-lagace/201906/02/01-5228524-mourir-a-la-maison.php

Posté par Choubine à 21:52 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]

Cette baisse

  • Elle a rappelé que les revenus de la SRC avaient diminué de 20 millions par année, malgré une importante injection de fonds par le gouvernement actuel. Elle attribue cette baisse au fait que le financement gouvernemental n'était pas lié à l'inflation et à une baisse des revenus publicitaires et des abonnements.
    (PC, dans La Presse du 30 mai 2019.)

Elle attribue cette baisse à une baisse? Je suggérerais par exemple :

Elle a rappelé que les revenus de la SRC avaient diminué de 20 millions par année, malgré une importante injection de fonds par le gouvernement actuel. Elle attribue cette baisse au fait que le financement gouvernemental n'était pas lié à l'inflation ainsi qu'à un recul des revenus publicitaires et des abonnements.

Elle a rappelé que les revenus de la SRC avaient diminué de 20 millions par année, malgré une importante injection de fonds par le gouvernement actuel. Elle attribue cela au fait que le financement gouvernemental n'était pas lié à l'inflation ainsi qu'à une baisse des revenus publicitaires et des abonnements.

Elle a rappelé que les revenus de la SRC avaient fléchi de 20 millions par année, malgré une importante injection de fonds par le gouvernement actuel. Elle attribue cette baisse au fait que le financement gouvernemental n'était pas lié à l'inflation ainsi qu'à une diminution des revenus publicitaires et des abonnements.

Line Gingras
Québec

« La présidente de la SRC défend les choix rédactionnels du diffuseur » : https://www.lapresse.ca/arts/television/201905/30/01-5228200-la-presidente-de-la-src-defend-les-choix-redactionnels-du-diffuseur.php

Posté par Choubine à 00:05 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]