Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

dimanche 12 juin 2016

Au moment venu

Au moment venu, le moment venu.

  • Le NPD avait fait savoir au gouvernement qu’Alexandre Boulerice présenterait lundi quatre amendements au projet de loi C‑10. Mais au moment venu, M. Boulerice est sorti de la Chambre, précipitant un vote.
    (Hélène Buzzetti, dans Le Devoir du 20 mai 2016.)

Les dictionnaires que j'ai consultés (Petit Robert, Grand Robert, Trésor de la langue française informatisé) n'admettent pas l'expression au moment venu, mais plutôt le moment venu :

On avisera le moment venu. (Petit Robert, à l'article « aviser ».)

Lucas l'a posté ici […] pour épauler les copains le moment venu. (Régis Debray dans le Grand Robert, à l'article « diable ».)

Pour moi, j'acceptai cette solution avec l'espoir secret que, le moment venu de faire ce fameux voyage, mille raisons intercurrentes nous le rendraient impossible. (Duhamel dans le Grand Robert, à l'article « intercurrent ».)

[…] équiper des forces qui, le moment venu, participeraient sur les arrières allemands à la bataille pour la libération […] (De Gaulle dans le Grand Robert, à l'article « résistance ».)

Ils considéraient celui qu'ils louaient comme un débiteur, auquel ils pouvaient, le moment venu, réclamer le remboursement de leur créance. (R. Rolland dans le Grand Robert, à l'article « revanche ».)

Le moment venu, madame Lorris donna le la sur son piano... (O. Feuillet dans le Trésor, à l'article « accord ».)

Il doit suffire de savoir lui présenter la chose, de trouver les mots convenables. Les trouvera-t‑il, le moment venu? (Bernanos dans le Trésor, à l'article « convenable ».)

Au moment opportun, le moment venu. (Définition de la locution en temps utile dans le Trésor, à l'article « utile ».)

Je conseillerais d'écrire :

Le NPD avait fait savoir au gouvernement qu’Alexandre Boulerice présenterait lundi quatre amendements au projet de loi C‑10. Mais le moment venu, M. Boulerice est sorti de la Chambre, précipitant un vote.

Line Gingras
Québec

« Trudeau s’excuse et remballe l’artillerie lourde » : http://www.ledevoir.com/politique/canada/471423/trudeau-s-excuse-et-remballe-l-artillerie-lourde

Traductrice agréée anglais-français, j'offre des services de révision comparative et de révision linguistique.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 21:34 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire