Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

jeudi 11 février 2016

Un de leur cheval de bataille

  • Au premier jour de la reprise des travaux parlementaires, les conservateurs ont fait du [...] projet de pipeline un de leur cheval de bataille [...]
    (Marie Vastel, dans Le Devoir du 26 janvier 2016. Merci à monsieur François Lépine pour le signalement.)

On peut écrire que les conservateurs ont fait du projet de pipeline leur cheval de bataille; mais si l'on veut rendre l'idée que c'est un des sujets sur lesquels ils reviennent sans cesse, le pluriel s'impose :

Au premier jour de la reprise des travaux parlementaires, les conservateurs ont fait du [...] projet de pipeline un de leurs chevaux* de bataille [...]

J'aimerais faire observer, par ailleurs, que le pluriel de cheval est toujours chevaux, d'après le Grand vadémécum de l'orthographe moderne recommandée.

Line Gingras
Québec

* Le 11 février à 16 h 15, je vois que la correction a été apportée.

« Énergie Est enflamme les Communes » : http://www.ledevoir.com/politique/canada/461201/rentree-parlementaire-energie-est-enflamme-les-communes

Traductrice agréée anglais-français, j'offre des services de révision comparative et de révision linguistique.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 01:08 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]