Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

mardi 9 février 2016

Un cas

  • Dans le rapport de police, la plaignante jurait qu'elle portait des extensions capillaires. En cour, elle a été obligée de concéder que si cela avait été le cas, Ghomeshi les aurait arrachées en tirant dessus, ce qui ne fut pas le cas.
    (Nathalie Petrowski, dans La Presse du 6 février 2016.)

Je suggérerais :

Dans le rapport de police, la plaignante jurait qu'elle portait des extensions capillaires. En cour, elle a été obligée de concéder que si cela avait été le cas, Ghomeshi les aurait arrachées en tirant dessus, ce qui ne s'est pas produit.

Line Gingras
Québec

« Ghomeshi, espoirs réduits » : http://www.lapresse.ca/debats/chroniques/nathalie-petrowski/201602/03/01-4946713-ghomeshi-espoirs-reduits.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_vous_suggere_4946670_article_POS1

Traductrice agréée anglais-français, j'offre des services de révision comparative et de révision linguistique.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 05:07 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]