Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

vendredi 4 décembre 2015

Entre une chose à une autre*

  • Le choc sera brutal selon Mme Vinette entre un « environnement chaleureux et protégé, dans une petite rue de quartier », à une « grande polyvalente sur un boulevard ».
    (Sarah R. Champagne, dans Le Devoir du 1er décembre 2015.)

On ne dit pas entre une chose à une autre, mais entre une chose et une autre :

Le choc sera brutal, selon Mme Vinette, entre un « environnement chaleureux et protégé, dans une petite rue de quartier », et une « grande polyvalente sur un boulevard ».

  • L’établissement n’a pas par ailleurs pas bonne presse, en raison de son taux de décrochage qui s’élève à plus de 50 %, selon les données de la CSDM.

L’établissement n’a pas par ailleurs pas bonne presse, en raison de son taux de décrochage qui s’élève à plus de 50 %, selon les données de la CSDM.

  • M. George, insiste sur les « avantages pédagogiques » d’un tel regroupement.

Rien ne justifie la virgule entre le sujet et le verbe : M. George insiste...

  • « Les trois options semblent simples à définir théoriquement, mais dans chacune d’elle il y a des dérangements pour ces enfants-ci ou pour d’autres », a-t-il nuancé.

Il faut écrire chacune d'elles, puisqu'il s'agit de trois possibilités.

Line Gingras
Québec

* Le 6 décembre à 20 h 55, je vois que les quatre fautes signalées ont été corrigées.

« Des écoliers sourds dans la cour des grands » : http://www.ledevoir.com/societe/education/456700/eviter-la-cour-des-grands-chaise-musicale

Traductrice agréée anglais-français, j'offre des services de révision comparative et de révision linguistique.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 17:12 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]