Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

mercredi 28 octobre 2015

Ce que l'on confie

  • C’est malgré tout à celui-ci [le Bureau des enquêtes indépendantes] qu’on aurait dû confier les enquêtes sur les huit cas de Val-d’Or dévoilés par l’émission Enquête. Quitte à attendre deux mois. Le confier au Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), comme l’a annoncé la ministre Lise Thériault vendredi, est un expédient précipité.
    (Antoine Robitaille, dans Le Devoir du 26 octobre 2015.)

Ce n'est pas le Bureau des enquêtes indépendantes que l'on confie au SPVM, mais les enquêtes sur les huit cas de Val-d'Or :

C’est malgré tout à celui-ci [le Bureau des enquêtes indépendantes] qu’on aurait dû confier les enquêtes sur les huit cas de Val-d’Or dévoilés par l’émission Enquête. Quitte à attendre deux mois. Les confier au Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), comme l’a annoncé la ministre Lise Thériault vendredi, est un expédient précipité.

Line Gingras
Québec

« Pourquoi pas le BEI? » : http://www.ledevoir.com/politique/quebec/453527/femmes-autochtones-et-forces-policieres-pourquoi-pas-le-bei

Traductrice agréée anglais-français, j'offre des services de révision comparative et de révision linguistique.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 23:50 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [1] - Permalien [#]