Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

vendredi 2 octobre 2015

Quand « je » est une femme

  • Ce débat a donné à M. Duceppe une visibilité qui lui fait défaut dans cette campagne, mais pour assurer la pérennité du Bloc, il devait assez briller pour ramener au bercail des milliers d’électeurs qui ont préféré le NPD au Bloc en 2011. Je ne suis pas sûr qu’il y soit arrivé.
    (Manon Cornellier, dans Le Devoir du 25 septembre 2015.)

L'adjectif attribut du sujet doit s'accorder au féminin, « je » désignant madame Cornellier :

Je ne suis pas sûre qu'il y soit arrivé.

  • M. Harper a été écorché, mais a été fidèle à lui-même et joué les cartes qui le servent bien dans les régions qu’il cible : budget équilibré, baisses d’impôt, sécurité, niqab.

M. Harper n'a pas été joué, il a joué des cartes; le verbe jouer n'est pas employé avec l'auxiliaire être, comme le verbe écorcher à la forme passive, mais avec l'auxiliaire avoir, qu'il faut donc exprimer :

M. Harper a été écorché, mais a été fidèle à lui-même et a joué les cartes qui le servent bien dans les régions qu’il cible : budget équilibré, baisses d’impôt, sécurité, niqab.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Réviseure pigiste
Québec

« Débattre pour sauver sa peau » : http://www.ledevoir.com/politique/canada/451043/debattre-pour-sauver-sa-peau

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 02:56 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]