Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

mardi 8 septembre 2015

D'autres réclament à porter des accusations

  • D’autres réclament avec véhémence que l’on mette le feu à la maison d’un présumé escroc, à porter* des accusations pour délit d’opinions, alimentant ainsi des dérives qui, loin de faire avancer l’humanité, la replongent plutôt au temps du lynchage, de la plume, du goudron, des groupes de haine et de leur morale.
    (Fabien Deglise, dans Le Devoir du 24 août 2015.)

D'autres réclament à porter des accusations? que l'on mette le feu à porter des accusations? À quoi peut bien se rattacher le syntagme à porter des accusations?

Le chroniqueur a peut-être voulu dire :

D’autres réclament avec véhémence que l’on mette le feu à la maison d’un présumé escroc ou que l'on porte des accusations pour délit d’opinions [...]

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Réviseure pigiste
Québec

* Le 9 septembre 2015 à 12 h 40, je vois que la faute a été corrigée.

« De codes et d'école » : http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/448281/chroniquefd-de-codes-et-d-ecole

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 23:47 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]