Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

dimanche 12 juillet 2015

Entend l'autre partie

  • [...] sans compter le fameux « audi alteram partem » (entend l’autre partie) [...]
    (Antoine Robitaille, dans Le Devoir du 11 juillet 2015.)

Audi alteram partem est une incitation à entendre l'autre partie; il faut donc l'impératif :

[...] sans compter le fameux « audi alteram partem » (entends l’autre partie) [...]

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Réviseure pigiste
Québec

« Un autre scrutin, vite! » : http://www.ledevoir.com/societe/justice/444847/crise-au-barreau-du-quebec-un-autre-scrutin-vite?utm_source=infolettre-2015-07-11&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 23:50 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]