Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

jeudi 9 avril 2015

L'esprit des règles

  • Pour les conservateurs, une seule chose a compté quand la révélation des allocations versées au sénateur ont soulevé l’indignation [...]
    (Manon Cornellier, dans Le Devoir du 8 avril 2015.)

C'est la révélation qui a soulevé l'indignation.

  • Le premier ministre et son entourage ont pour manie de tester les règles, quitte à faire fi de son esprit ou à faire preuve d’une éthique élastique.

Il s'agit de l'esprit des règles :

Le premier ministre et son entourage ont pour manie de tester les règles, quitte à faire fi de leur esprit ou à faire preuve d’une éthique élastique.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Réviseure pigiste
Québec

« État d'esprit » : http://www.ledevoir.com/politique/canada/436620/etat-d-esprit

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 15:49 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 7 avril 2015

La réduction, pas les dépenses

  • [...] il y a toujours une part de pensée magique derrière les stratégies économiques libérales qui consistent à miser sur la réduction des dépenses de l’État qui permettront des réductions d’impôt qui viendront stimuler l’économie.
    (Bernard Descôteaux, dans Le Devoir du 4 avril 2015.)

C'est la réduction des dépenses de l'État qui permettra des réductions d'impôt.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Réviseure pigiste
Québec

« L'apprentissage » : http://www.ledevoir.com/politique/quebec/436419/gouvernement-couillard-l-apprentissage

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 23:50 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 6 avril 2015

Au besoin

  • Avec trois enfants atteints de troubles de l’autisme dans sa classe, Geneviève [...] en a eu plein les bras pendant l’année 2014. Quand un enfant entrait en crise, il fallait rapidement intervenir et veiller au besoin de tous les autres du groupe.
    (Isabelle Paré, dans Le Devoir du 4 avril 2015.)

Les autres enfants n'avaient sûrement pas un seul besoin :

Quand un enfant entrait en crise, il fallait rapidement intervenir et veiller aux besoins de tous les autres du groupe.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Réviseure pigiste
Québec

« La taille des classes dans la mire du gouvernement » : http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/436423/la-taille-des-classes-dans-la-mire-du-gouvernement

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 23:50 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 5 avril 2015

S'apparenter de, s'apparenter à

S'apparenter de, s'apparenter à; s'apparenter de quelque chose, s'apparenter à quelque chose; s'apparenter de quelqu'un, s'apparenter à quelqu'un; grammaire française; syntaxe; prépositions.

  • [...] ses 12 sous-régions viticoles marquées par une mosaïque impressionnante de terroir [...]
    (Jean Aubry, dans Le Devoir du 3 avril 2015.)

Au sens figuré, une mosaïque est un « ensemble d'éléments juxtaposés », un « ouvrage fait de pièces et de morceaux » (Petit Robert). Dans la phrase à l'étude, il est question d'une mosaïque composée de nombreux terroirs :

[...] ses 12 sous-régions viticoles marquées par une mosaïque impressionnante de terroirs [...]

  • L’Italie proche fournit tout de même des références ampélographiques avec, par exemple, le terrano (confondu avec le refosco, dont il s’apparente sur le plan organoleptique) [...]

Le complément du verbe s'apparenter est introduit au moyen de la préposition à :

Le goût de l'orange s'apparente à celui de la mandarine. (Petit Robert.)

[...] quelque chose de droit et d'immuable par où il [Tolstoï] s'apparentait à un arbre, à un chêne. (Du Bos, dans le Trésor de la langue française informatisé.)

Il fallait écrire :

L’Italie proche fournit tout de même des références ampélographiques avec, par exemple, le terrano (confondu avec le refoscoauquel il s’apparente sur le plan organoleptique) [...]

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Réviseure pigiste
Québec

« Trouver sa place sur l’échiquier mondial (1) » : http://www.ledevoir.com/art-de-vivre/vin/436282/croatie-trouver-sa-place-sur-l-echiquier-mondial-1

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 23:50 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 4 avril 2015

Instrumentalisation

  • Au final, c’est malheureusement mais très exactement cette instrumentalisation de la peur et des sentiments anti-arabes qui lui ont évité la défaite.
    (Guy Taillefer, dans Le Devoir du 19 mars 2015.)

Le noyau du groupe sujet, qui commande l'accord du verbe, c'est instrumentalisation :

Au final, c’est malheureusement mais très exactement cette instrumentalisation de la peur et des sentiments anti-arabes qui lui a évité la défaite.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Réviseure pigiste
Québec

« Régression politique » : http://www.ledevoir.com/international/actualites-internationales/434813/israel-regression-politique

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 18:26 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 3 avril 2015

Juger bons de...

  • Pourquoi notre société accepte-t-elle qu’on subventionne grassement des imprimés insignifiants, ceux précisément que les épiciers jugent bons* de vous offrir en priorité en guise d’alimentation intellectuelle?
    (Jean-François Nadeau, dans Le Devoir du 30 mars 2015.)

Les épiciers ne jugent pas nécessairement que ces imprimés sont bons, mais ils jugent qu'il est bon de les offrir en priorité, ils jugent bon de les offrir en priorité :

Pourquoi notre société accepte-t-elle qu’on subventionne grassement des imprimés insignifiants, ceux précisément que les épiciers jugent bon de vous offrir en priorité en guise d’alimentation intellectuelle?

  • Décidément, il n’y a pas que les récentes manœuvres militaires des Russes dans l’arctique* qui indiquent que nous perdons vraiment le nord.

Je ne sais pas si nous perdons le nord, mais l'Arctique doit retrouver sa majuscule.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Réviseure pigiste
Québec

* Le 10 avril à 19 h 30, je vois que la faute a été corrigée.

« À vos marques » : http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/435912/a-vos-marques

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 21:35 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 2 avril 2015

Un peu

  • Aux yeux de plusieurs, la croisade tous azimuts de l’ASSE contre l’austérité a des allures un peu donquichottesque.
    (Michel David, dans Le Devoir du 2 avril 2015.)

Ce n'est pas le peu qui est donquichottesque, mais les allures de la croisade contre l'austérité :

Aux yeux de plusieurs, la croisade tous azimuts de l’ASSE contre l’austérité a des allures un peu donquichottesques.

  • Sur le plan politique, les étudiants pourraient trouver un meilleur soutien à l’automne. Pour l’heure, seul Québec solidaire lui a témoigné son appui.

Québec solidaire n'a pas témoigné son appui au soutien, mais aux étudiants :

Sur le plan politique, les étudiants pourraient trouver un meilleur soutien à l’automne. Pour l’heure, seul Québec solidaire leur a témoigné son appui.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Réviseure pigiste
Québec

« Le plan B » : http://www.ledevoir.com/politique/quebec/436203/le-plan-b

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 15:01 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 1 avril 2015

Réductions d'allégements fiscaux

  • Le gouvernement a aussi présenté les projets de loi mettant en œuvre ses réductions d’allégements fiscaux pour les familles afin qu’elles puissent en profiter avant les prochaines élections. Les conservateurs savent voir à leurs intérêts.
    (Manon Cornellier, dans Le Devoir du 1er avril 2015.)

Si on réduit leurs allégements fiscaux, les familles se retrouveront forcément avec un fardeau fiscal moins léger, donc plus lourd. Quel intérêt le gouvernement conservateur aurait-il à ce qu'elles puissent « profiter » d'une telle mesure avant les prochaines élections? Ou bien je n'y entends rien, ou bien madame Cornellier nous a apprêté un savoureux poisson d'avril, ou bien elle voulait dire :

Le gouvernement a aussi présenté les projets de loi mettant en œuvre ses réductions d’allégements fiscaux pour les familles afin qu’elles puissent en profiter avant les prochaines élections. Les conservateurs savent voir à leurs intérêts.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Réviseure pigiste
Québec

« Poisson budgétaire » : http://www.ledevoir.com/politique/canada/436090/poisson-budgetaire

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 16:15 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]