Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

mardi 30 décembre 2014

À ces noms s'est ajouté ceux de...

  • Aux 340 noms déjà cités le mois dernier, comme Apple, Amazon, IKEA et Pepsi, s’est notamment ajouté ceux de Disney, de Skype et de Bombardier, notre Bombardier.
    (Éric Desrosiers, dans Le Devoir du 13 décembre 2014.)

L'inversion du sujet n'entraîne pas l'invariabilité du verbe; les noms de Disney, de Skype et de Bombardier se sont ajoutés :

Aux 340 noms déjà cités le mois dernier, comme Apple, Amazon, IKEA et Pepsi, se sont notamment ajoutés ceux de Disney, de Skype et de Bombardier, notre Bombardier.

* * * * *

  • Pour profiter des avantages fiscaux du Grand-Duché, on comptait créer une filiale qui « emploiera une personne résidente du Luxembourg, à temps partiel, pour la gestion de ses activités quotidienne ».

La faute d'accord ne figure pas dans le document cité, que l'on peut consulter dans le site de Radio-Canada. Par ailleurs, comme l'imparfait comptait appelle le futur du passé, il y aurait lieu de placer le verbe employer à l'extérieur de la citation :

Pour profiter des avantages fiscaux du Grand-Duché, on comptait créer une filiale qui emploierait « une personne résidente du Luxembourg, à temps partiel, pour la gestion de ses activités quotidiennes ».

* * * * *

  • Le Luxembourg n’est évidemment pas le seul à avoir conçu leurs règles pour attirer l’industrie de l’optimisation fiscale.

Le Canada conçoit ses propres règles, le Luxembourg aussi :

Le Luxembourg n’est évidemment pas le seul à avoir conçu ses règles pour attirer l’industrie de l’optimisation fiscale.

* * * * *

  • Selon l’économiste français Gabriel Zucman, il faudrait, par exemple, imposé des droits de douane [...]

Il faudrait aussi relire attentivement son texte, et non pas relu :

Selon l’économiste français Gabriel Zucman, il faudrait, par exemple, imposer des droits de douane [...]

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Pigiste
Québec

« Notre employé à temps partiel au Grand-Duché » : http://www.ledevoir.com/economie/actualites-economiques/426623/perspectives-notre-employe-a-temps-partiel-au-grand-duche

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 04:21 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire