Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

mardi 23 décembre 2014

Connaître au moins dans les grandes lignes du plan...

  • En affaires, quand le plan A ne fonctionne pas, on passe au plan B. Les militants péquistes, tout comme l’ensemble des Québécois sont en droit de connaître au moins dans les grandes lignes de celui de M. Péladeau.
    (Michel David, dans Le Devoir du 18 décembre 2014.)

On peut dire que les militants sont en droit de connaître les grandes lignes du plan B ou le plan B dans ses grandes lignes, mais non dans les grandes lignes du plan B :

En affaires, quand le plan A ne fonctionne pas, on passe au plan B. Les militants péquistes, tout comme l’ensemble des Québécois, sont en droit de connaître au moins dans les grandes lignes de celui de M. Péladeau.

En affaires, quand le plan A ne fonctionne pas, on passe au plan B. Les militants péquistes, tout comme l’ensemble des Québécois, sont en droit de connaître au moins dans les grandes lignes de celui de M. Péladeau.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Pigiste
Québec

« La drôle de course » : http://www.ledevoir.com/politique/quebec/427039/la-drole-de-course

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 23:50 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]