Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

jeudi 27 novembre 2014

Leur rémunération est en retard, lequel...

Actualisation du nom et antécédent du pronom relatif; grammaire française; syntaxe.

  • Leur rémunération est en retard de 8 % sur le secteur privé, lequel s’accroîtra encore.
    (Bernard Descôteaux, dans Le Devoir du 26 novembre 2014.)

Contrairement à ce qu'indique la construction de la phrase, l'éditorialiste n'a pas voulu dire que le secteur privé s'accroîtra encore; c'est plutôt, d'après le contexte, le retard de la rémunération des employés de l'État qui va augmenter. La confusion est causée en partie par la place du syntagme le secteur privé, mais elle est aussi attribuable au fait que le nom retard n'est employé dans la phrase qu'à titre de composante de la locution adverbiale en retard; n'étant pas actualisé par l'article ou un autre déterminant, il ne peut être représenté par un pronom relatif.

Ainsi la formulation suivante, où serait éliminée la première cause de confusion, ne serait guère meilleure que celle qui nous occupe :

Leur rémunération est en retard de 8 % sur l'entreprise privée, lequel s’accroîtra encore.

On pourrait écrire, par exemple :

Leur rémunération est en retard de 8 % sur le secteur privé, et cet écart s’accroîtra [ou se creusera] encore.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Pigiste
Québec

« Quelle rénovation? » : http://www.ledevoir.com/politique/quebec/424940/fonction-publique-quelle-renovation

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 07:03 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire