Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

mercredi 24 septembre 2014

Il s'agit de décédé*

  • Le livre s’intitule Pratiques de l’édition numériques et avec un titre pareil il aurait vraiment été paradoxal de le publier à l’ancienne, sur du bon vieux papier. L’ouvrage dirigé par Marcello Vitali-Rosati et Michaël Eberle-Sinatra est même offert gratuitement, en ligne, histoire de bien prendre acte de la révolution dont il traite.

    Le lancement d’automne des Presses de l’université de Montréal (PUM) [...]
    (Fabien Deglise, dans Le Devoir du 22 septembre 2014.)

Le livre s'intitule en fait Pratiques de l'édition numérique; il a été publié aux Presses de l'Université de Montréal.

* * * * *

  • Le PUM existe depuis un demi-siècle.

Il s'agit des Presses de l'Université de Montréal, donc des PUM :

Les PUM existent depuis un demi-siècle.

* * * * *

  • Il recommande aux maisons savantes de se comporter comme des éditeurs en ligne, en misant sur la hausse de la fréquentation de leur site. En jargon du métier, il s’agit de passer au D2C (direct-to-consumer) ou de décédé

J'imagine que monsieur Deglise voulait dire :

En jargon du métier, il s’agit de passer au D2C (direct-to-consumer) ou de décéder

* * * * *

  • [...] évitant les tirages de mille ou deux milles exemplaires [...]

Mille, adjectif numéral, ne prend jamais la marque du pluriel :

[...] évitant les tirages de mille ou deux mille exemplaires [...]

* * * * *

  • Le modèle inverse, mêlant la numérisation et la marchandisation du savoir  ne semble pas plus attirant.

Le message central de la phrase, c'est : Le modèle inverse ne semble pas plus attirant. Le syntagme inséré entre le sujet et le verbe, mêlant la numérisation et la marchandisation du savoir, est une explication, un élément accessoire qui doit être placé entre virgules :

Le modèle inverse, mêlant la numérisation et la marchandisation du savoir, ne semble pas plus attirant.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

* Le 29 septembre à 20 h, je vois que toutes les fautes signalées ont été corrigées.

« L’influence d’un livrel » : http://www.ledevoir.com/culture/actualites-culturelles/419081/l-influence-d-un-livrel

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 18:01 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]