Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

lundi 23 juin 2014

On en raffole

  • En ville cependant on raffole des vêtements et les accessoires importés, plus délicats que la grossière étoffe du pays.
    (Gilles Laporte, président du Mouvement national des Québécoises et Québécois, dans Le Devoir du 23 juin 2014.)

Deux possibilités :

[...] on raffole des vêtements et des accessoires importés, plus délicats que la grossière étoffe du pays.

[...] on raffole des vêtements et les accessoires importés, plus délicats que la grossière étoffe du pays.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

« Une Fête nationale en étoffe du pays » : http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/411748/une-fete-nationale-en-etoffe-du-pays

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 14:32 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]