Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

mercredi 28 mai 2014

Évincés du paradis

  • D’avant le déluge ou moderne, la légende provençale qui entoure la baie des Anges est évocatrice. Évincés du paradis pour avoir mangé le fruit interdit, des anges auraient déposé Adam et Ève dans cette baie magnifique.
    (Hélène Clément, dans Le Devoir du 24 mai 2014.)

La légende est charmante, mais telle qu'elle est rapportée, elle me semble pousser un peu loin la révision de l'Histoire sainte : ce ne sont pas des anges qui ont été évincés du paradis terrestre, mais Adam et Ève.

Quelques exemples pour nous amuser un peu :

Évincés du chœur céleste pour avoir chanté pendant la pause, des anges mutins ont été accueillis par les âmes du purgatoire. [Construction fautive : Évincés du chœur céleste pour avoir chanté pendant la pause, les âmes du purgatoire ont accueilli des anges mutins.]

Évincé du paradis pour avoir chanté la pomme, le serpent a inventé la bouilloire. [Construction fautive : Évincé du paradis pour avoir chanté la pomme, la bouilloire est une invention du serpent.]

On aurait pu écrire :

D’avant le déluge ou moderne, la légende provençale qui entoure la baie des Anges est évocatrice. Évincés du paradis pour avoir mangé le fruit défendu, Adam et Ève auraient été déposés par des anges dans cette baie magnifique.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

« Nice, ville verte sur la grande bleue » : http://www.ledevoir.com/art-de-vivre/voyage/408807/tourisme-france-nice-ville-verte-sur-la-grande-bleue

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 23:50 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]