Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

dimanche 18 mai 2014

Partie de jambe en l'air

  • [...] cette partie de jambe en l’air qui a fait les manchettes en 1998 [...]
    (Fabien Deglise, dans Le Devoir du 12 mai 2014.)

Le Petit Robert, aux articles « partie », « jambe » et « air », donne l'expression partie de jambes en l'air. Je trouve dans le Grand Robert la même graphie, aux articles « air » et « partie », de même que l'exemple suivant :

Ce qu'il me faudrait : une accorte servante nègre, avec des fossettes lombaires, qui m'apporte du café noir et qui soit disposée à une petite partie de jambes en l'air. (J.-P. Manchette, à l'article « lombaire ».)

Il fallait donc écrire :

[...] cette partie de jambes* en l’air qui a fait les manchettes en 1998 [...]

* * * * *

  • L’existence d’un Gab Roy, dans le paysage numérico-social du moment, le Far-Web, comme on l’appelle parfois, n’est bien sûr pas très étonnant.

Ce n'est pas Gab Roy qui n'est pas très étonnant, ni le paysage, ni le moment, ni le Far-Web, mais l'existence d'un Gab Roy :

L’existence d’un Gab Roy, dans le paysage numérico-social du moment, le Far-Web, comme on l’appelle parfois, n’est bien sûr pas très étonnante*.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

* Le 21 mai 2014 à 22 h, je vois que la correction a été apportée.

« L'humiliation » : http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/408039/chroniquefd-l-humiliation

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 16:45 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire