Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

lundi 12 mai 2014

Pas de souci

  • M. Blaney aime ses formules accrocheuses, mais si la sécurité des communautés le préoccupe davantage que la popularité de son parti, il se soucierait des conditions de vie et de réhabilitation des détenus, car leur réinsertion réussie est dans notre intérêt à tous.
    (Manon Cornellier, dans Le Devoir du 10 mai 2014.)

On dirait :

S'il veut vraiment réussir à son examen, il devra étudier davantage.

S'il voulait vraiment réussir à son examen, il étudierait davantage.

Il fallait écrire, selon l'idée à exprimer :

M. Blaney aime ses formules accrocheuses, mais si la sécurité des communautés le préoccupait davantage que la popularité de son parti, il se soucierait des conditions de vie et de réhabilitation des détenus, car leur réinsertion réussie est dans notre intérêt à tous.

M. Blaney aime ses formules accrocheuses, mais si la sécurité des communautés le préoccupe davantage que la popularité de son parti, il devra se soucierait des conditions de vie et de réhabilitation des détenus, car leur réinsertion réussie est dans notre intérêt à tous.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

« Le geôlier jovialiste » : http://www.ledevoir.com/politique/canada/407943/le-geolier-jovialiste

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 19:42 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]