Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

samedi 10 mai 2014

Les valeurs profondes du sens

  • Non seulement cette décision est-elle injustifiable sur le plan des finances publiques, mais elles soulèvent d’importantes questions quant aux valeurs profondes de la société québécoise et du sens que l’on donne collectivement à la vie humaine.
    (Céline Lafontaine, professeure de sociologie à l'Université de Montréal, dans Le Devoir du 25 avril 2014.)

Deux observations :

  1. Ce ne sont pas les finances publiques qui soulèvent d'importantes questions, mais cette décision.
  2. ... d'importantes questions quant aux valeurs profondes de la société québécoise et du sens...? Quant aux valeurs profondes du sens? L'auteure a plutôt voulu parler, j'imagine, d'importantes questions quant à ces valeurs et quant au sens que l'on donne à la vie humaine.

Il fallait écrire :

Non seulement cette décision est injustifiable sur le plan des finances publiques, mais elle soulève d’importantes questions quant aux valeurs profondes de la société québécoise et au sens que l’on donne collectivement à la vie humaine.

* * * * *

  • [...] c’est l’indisponibilité et la dignité du corps humain qui est ici en jeu.

Ce n'est pas le corps humain qui est en jeu :

[...] c’est l’indisponibilité et la dignité du corps humain qui sont ici en jeu.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

« Libre opinion – Le remboursement des mères porteuses? Du délire. » : http://www.ledevoir.com/societe/sante/406482/le-remboursement-des-meres-porteuses-du-delire
[Le titre ne devrait pas se terminer par un point.]

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 17:50 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]