Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

jeudi 27 février 2014

Avant et pendant qu'ils étaient dans l'armée

Avant que + indicatif ou subjonctif; avant que, choix du mode; grammaire française; syntaxe.

  • L’échantillon de Susan Ray, qui exclut les militaires plus jeunes qui ont vécu les conflits de l’Afghanistan ou de la Somalie par exemple, comptait plusieurs militaires qui avaient déjà des problèmes de consommation d’alcool avant et pendant qu’ils étaient dans l’armée.
    (Caroline Montpetit, dans Le Devoir du 27 février 2014.)

Avant qu'ils étaient dans l'armée? D'après le Hanse-Blampain et le Multidictionnaire, la locution conjonctive avant que appelle toujours le subjonctif :

Partez avant qu'il soit trop tard ou avant qu'il ne soit trop tard.

On aurait pu écrire, par exemple :

[...] plusieurs militaires qui avaient déjà des problèmes de consommation d’alcool avant d'entrer dans l'armée et pendant qu'ils y étaient.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

« L’itinérance frappe parmi les vétérans de l’armée canadienne » : http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/401246/l-itinerance-frappe-parmi-les-veterans-de-l-armee-canadienne

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 16:22 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 24 février 2014

Si la do ré la mi sol

  • The show must go on. Le spectacle a continué avec tout de même un relent de gêne de ce côté si* de la réception.
    (Stéphane Baillargeon, dans Le Devoir du 24 février 2014.)

De ce côté-ci, on rigole!

* À 15 h 45, je vois que la faute a déjà été corrigée.

« Palais et palet » : http://www.ledevoir.com/societe/medias/400913/m

Posté par Choubine à 12:01 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 21 février 2014

On achève bien les chevaux

Sellé ou scellé; seller ou sceller; orthographe.

  • La ministre Véronique Hivon n’a pas caché sa déception en point de presse à 15 h, alors que le destin du projet de loi sur les soins de fin de vie et l’aide médicale à mourir semblait sellé*.
    (Amélie Daoust-Boisvert, dans Le Devoir du 21 février 2014.)

Un cheval est sellé, muni d'une selle; un destin, lui, est scellé, c'est-à-dire décidé définitivement, comme s'il était fermé par un sceau :

Dès lors, son destin était scellé. (Petit Robert.)

Line Gingras
Québec

* Le 24 février à 12 h 15, je vois que la faute a été corrigée.

« "Mourir dans la dignité" échappe au vote » : http://www.ledevoir.com/politique/quebec/400610/adoption-improbable-du-projet-de-loi-52

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 01:19 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 18 février 2014

Double financement

  • Qui plus est, on ignore comment le financement du futur régime d’assurance autonomie sera financé [...]
    (Michel David, dans Le Devoir du 18 février 2014.)

Qui plus est, on ignore comment le financement du futur régime* d’assurance autonomie sera financé [...]

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

* Le 24 février à 12 h 15, je vois que la correction a été apportée.

« Un débat urgent » : http://www.ledevoir.com/politique/quebec/400266/un-debat-urgent

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 23:50 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 17 février 2014

Détérioration du climat social

  • Ce qui inquiète vivement l'organisme Ensemble pour le respect de la diversité, c'est la détérioration du climat social que le débat sur la Charte a entraîné.
    (Rima Elkouri, dans La Presse du 31 janvier 2014.)

Le débat sur la Charte n'a pas entraîné le climat social, mais la détérioration du climat social. Le participe passé employé avec l'auxiliaire avoir, je le rappelle, doit s'accorder avec le complément d'objet direct, si ce dernier précède le verbe. C'est bien le cas ici :

Ce qui inquiète vivement l'organisme Ensemble pour le respect de la diversité, c'est la détérioration du climat social que le débat sur la Charte a entraînée.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

« Les folles rumeurs sur le foulard du métro Fabre » : http://www.lapresse.ca/debats/chroniques/rima-elkouri/201401/31/01-4734236-les-folles-rumeurs-sur-le-foulard-du-metro-fabre.php

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 20:55 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 14 février 2014

Le mafia?

  • Partout en Europe, les mafias d’Italie, de Russie, de Géorgie, d’Arménie, de Bulgarie, de Grèce et de Roumanie ont profité du chaos financier pour acquérir à petits prix les entreprises fragilisées ou celles qui avaient déclaré faillite. Ce faisant, ils ont atteint un double objectif [...]
    (Serge Truffaut, dans Le Devoir du 14 février 2014.)

Mafia est un nom féminin :

Partout en Europe, les mafias d’Italie, de Russie, de Géorgie, d’Arménie, de Bulgarie, de Grèce et de Roumanie ont profité du chaos financier pour acquérir à petits prix les entreprises fragilisées ou celles qui avaient déclaré faillite. Ce faisant, elles ont atteint un double objectif [...]

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

« Trop pudique! » : http://www.ledevoir.com/international/europe/399924/trop-pudique

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 23:45 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 13 février 2014

1 millions $

  • « C'est plus de 1 millions $ par emploi » a fait valoir Legault.
    (Gilbert Lavoie, dans Le Soleil du 13 février 2014.)

Un million, cela fait beaucoup de dollars, mais ce n'est tout de même qu'un seul million :

« C'est plus de 1 million de dollars par emploi », a fait valoir Legault.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

« Marois est en feu! » : http://www.lapresse.ca/le-soleil/opinions/chroniqueurs/201402/12/01-4738280-marois-est-en-feu.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B13b_gilbert-lavoie_3276_section_POS1

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 23:06 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [2] - Permalien [#]

mercredi 12 février 2014

Taire ou ne pas taire

  • Ça se passe dans une école de Montréal et avant même que la commission scolaire ne me demande de taire son nom, il était clair dans ma tête que je n'allais pas le faire. Parce qu'au centre de l'histoire se trouve un p'tit cul de 5 ans.
    (Patrick Lagacé, dans La Presse du 10 février 2014.)

Bien entendu, monsieur Lagacé n'a pas révélé le nom du garçon de 5 ans dont il est question dans sa chronique. D'un point de vue grammatical, toutefois, la première phrase de son texte nous annonce le contraire, soit qu'il ne va pas taire le nom de l'enfant. Pour exprimer sa pensée, il pouvait écrire, par exemple :

Ça se passe dans une école de Montréal et avant même que la commission scolaire ne me demande de taire son nom, il était clair dans ma tête que je n'allais pas le révéler. Parce qu'au centre de l'histoire se trouve un p'tit cul de 5 ans.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

« Le petit Napoléon » : http://www.lapresse.ca/debats/chroniques/patrick-lagace/201402/08/01-4736898-le-petit-napoleon.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B13b_patrick-lagace_3269_section_POS1

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 20:50 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 10 février 2014

Entre les deux...

  • Sur le « deal » entre son mari avec la FTQ, voici une autre suggestion [...]
    (Stéphane Baillargeon, dans Le Devoir du 10 février 2014.)

Deux possibilités :

Sur le « deal » de son mari avec la FTQ, voici une autre suggestion [...]

Sur le « deal » entre son mari et la FTQ*, voici une autre suggestion [...]

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

* Le 10 février à 23 h 45, je vois que la correction a été apportée.

« Fiction politique, politique-fiction » : http://www.ledevoir.com/societe/medias/399519/medias-fiction-politique-politique-fiction

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 06:55 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 9 février 2014

Androgène, féminin ou masculin?

  • En raison du déficit d’une enzyme, les surrénales produisent en surplus des précurseurs des androgènes, lesquelles se retrouvent en excès. Le fœtus féminin se trouve ainsi exposé à une quantité excessive d’androgènes qui virilisent les organes génitaux externes.
    (Pauline Gravel, dans Le Devoir du 14 septembre 2013.)

D'après le Petit Robert, le Multidictionnaire, le Grand Robert et le Trésor de la langue française informatisé, androgène est un adjectif ou un nom masculin :

En raison du déficit d’une enzyme, les surrénales produisent en surplus des précurseurs des androgènes, lesquels se retrouvent en excès. Le fœtus féminin est ainsi exposé à une quantité excessive d’androgènes qui virilisent les organes génitaux externes.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

« Entre le X et le Y, des êtres humains » : http://www.ledevoir.com/societe/science-et-technologie/387482/entre-le-x-et-le-y-des-etres-humains

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 02:54 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]