Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

mardi 17 septembre 2013

Il est revenu catholique

  • [...] une simple conversion comme celle du roi Henri IV, ce protestant revenu catholique, célèbre pour son « Paris vaut bien une messe ».
    (Jean-Claude Leclerc, dans Le Devoir du 16 septembre 2013.)

Revenir catholique? Un protestant revenu catholique? Si jamais de telles choses se produisaient, on pourrait écrire :

Ce pasteur protestant est revenu catholique de sa rencontre avec le pape François.

Le cheik avait envoyé son fils à Rome étudier l'histoire de l'art. Il en est revenu catholique.

Mais le contexte est différent dans la phrase à l'étude. Monsieur Leclerc a sans doute voulu dire qu'Henri IV est devenu catholique. Cependant, comme « le bon roi Henri » a changé de religion à quelques reprises, le chroniqueur aurait pu vouloir rendre une autre idée :

[...] une simple conversion comme celle du roi Henri IV, ce protestant redevenu catholique [...]

[...] une simple conversion comme celle du roi Henri IV, ce protestant revenu à la religion catholique [...]

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

« Québec et le crucifix – Mais savent-ils ce qu’ils font? » : http://www.ledevoir.com/societe/ethique-et-religion/387541/mais-savent-ils-ce-qu-ils-font

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 15:27 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]