Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

mercredi 11 septembre 2013

Ils ont été trouvés coupables

  • Ont finalement été trouvés coupables de viol collectif et de meurtre les quatre hommes accusés de l’agression de la jeune femme de 23 ans, commise le 16 décembre dernier dans un autobus à Delhi.
    (Guy Taillefer, dans Le Devoir du 11 septembre 2013.)

Comme je l'ai déjà signalé, trouvé coupable, selon le Multidictionnaire, le Chouinard et le Colpron, est le calque de found guilty; il faudrait employer jugé coupable, déclaré coupable, reconnu coupable :

Ont finalement été reconnus coupables de viol collectif et de meurtre les quatre hommes accusés de l’agression de la jeune femme de 23 ans, commise le 16 décembre dernier dans un autobus à Delhi.


  • La faiblesse de la peine en a fait tiquer plusieurs, vu la gravité des accusations et le fait que, selon l’enquête policière, il aurait été un des agresseurs l’un des plus violents.

[...] il aurait été un des agresseurs les plus violents.


  • [...] rentrant ensemble du cinéma ce dimanche soir là [...]

Je croyais qu'on devait mettre un trait d'union devant , puisqu'on écrit ce lundi-là, ce jour-là. Mais une lectrice, que je ne saurais assez remercier, me signale cet article de la Banque de dépannage linguistique (Office québécois de la langue française), où l'on peut lire : « Employé avec un démonstratif, n'est pas toujours précédé d'un trait d'union; il l'est uniquement lorsque le nom est immédiatement précédé du démonstratif et immédiatement suivi de . Lorsqu'un mot vient se glisser entre le démonstratif et le nom ou entre le nom et , on omet le trait d'union. » Il fallait donc écrire, comme l'a fait le journaliste :

[...] rentrant ensemble du cinéma ce dimanche soir là [...]


  • Le débat social [...] et l’élan de revendications parmi les femmes ne s’est pas apaisé depuis décembre dernier.

Le débat social [...] et l’élan de revendications parmi les femmes ne se sont pas apaisés depuis décembre dernier.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

« Viol de Delhi : coupables! » : http://www.ledevoir.com/international/actualites-internationales/387082/viol-de-delhi-coupables

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 01:07 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire