Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

mardi 27 août 2013

Avec des « si »

  • Les gens de Lac-Mégantic, par exemple, seraient plus rassurés si la révision des règles sur les transports n’était pas dictée par les industries du rail et si les réformes qui y sont nécessaires sont déterminées d’abord et avant tout par des ministres et des parlementaires ne devant rien à des intérêts extérieurs.
    (Jean-Claude Leclerc, dans Le Devoir du 26 août 2013.)

Les gens de Lac-Mégantic seraient plus rassurés si la révision n'était pas dictée... et si les réformes étaient déterminées... :

Les gens de Lac-Mégantic, par exemple, seraient plus rassurés si la révision des règles sur les transports n’était pas dictée par les industries du rail et si les réformes qui y sont nécessaires étaient* déterminées d’abord et avant tout par des ministres et des parlementaires ne devant rien à des intérêts extérieurs.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

* Le 2 septembre à 20 h 25, je vois que la correction a été apportée.

« La presse et les vrais scandales politiques » : http://www.ledevoir.com/societe/ethique-et-religion/385966/la-presse-et-les-vrais-scandales-politiques

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 04:40 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]