Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

mercredi 26 juin 2013

Cela compense pour les coûts élevés

Compenser pour quelque chose, compenser quelque chose; grammaire française; syntaxe.

  • Question argent, la diminution des coûts de construction à Montréal et au Québec, plus quelques billets trouvés dans des garages compensent largement pour les coûts élevés de l'opération.
    (Yves Boisvert, dans La Presse du 23 juin 2013.)

Compenser quelque chose, d'après le Lexis, c'est « équilibrer un effet par un autre, dédommager d'un inconvénient par un avantage » :

Le gain ne compense pas le déficit. (Petit Robert.)

Ce fermier a eu de bonnes et de mauvaises années, les unes compensent les autres. (Trésor de la langue française informatisé.)

Marie-Éva de Villers fait observer que compenser est un verbe transitif direct, et qu'il se construit donc sans préposition. Elle donne l'exemple : Ces jours de congé compenseront les longues heures de travail (et non pour les longues heures de travail).

Le chroniqueur aurait dû écrire :

Question argent, la diminution des coûts de construction à Montréal et au Québec, plus quelques billets trouvés dans des garages compensent largement pour les coûts élevés de l'opération.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

« La fierté nationale » : http://www.lapresse.ca/debats/chroniques/yves-boisvert/201306/22/01-4664072-la-fierte-nationale.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B13b_yves-boisvert_3256_section_POS1

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 04:00 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire