Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

mercredi 27 mars 2013

La violence qui est faite à ces religieux?

  • Au milieu du présent mois, ces religieux méticuleux mais balafrés de la politique ont posé un geste qui en dit long sur le fanatisme antifemme mais aussi sur leur haine de la démocratie. En effet, il y a une quinzaine, la Commission de la condition de la femme, de l’ONU, a publié un texte dénonçant la violence qui leur est faite dans le monde. La confrérie s’est empressée de publier un communiqué pour dénoncer le geste « onusien » [...]
    (Serge Truffaut, dans Le Devoir du 27 mars 2013.)

Le texte de l'ONU dénonce la violence faite aux femmes; le problème, c'est que le pronom leur ne peut renvoyer qu'à un pluriel et qu'il n'y a qu'un seul pluriel dans le passage qui précède : ces religieux méticuleux.

On pouvait écrire :

En effet, il y a une quinzaine, la Commission de la condition de la femme, de l’ONU, a publié un texte dénonçant la violence qui est faite aux femmes dans le monde.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

« Le racisme des Frères musulmans – De l’abject » : http://www.ledevoir.com/international/actualites-internationales/374208/de-l-abject

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 23:50 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]