Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

mardi 26 mars 2013

Mieux vaut prévenir

  • Les provinces conviennent, comme Ottawa, que ce n’est pas une mauvaise idée d’adapter les services de formation à l’emploi aux demandes sur le terrain. Mais d’aucunes arguent en revanche que le fédéral fait fausse route en imposant ses nouveaux paramètres de façon unilatérale et prévient* qu’Ottawa aura besoin des provinces pour aller de l’avant.
    (Marie Vastel, dans Le Devoir du 26 mars 2013.)

Ce n'est évidemment pas le gouvernement fédéral qui prévient qu'Ottawa aura besoin des provinces pour aller de l'avant, mais plutôt certaines provinces, représentées par d'aucunes :

Les provinces conviennent, comme Ottawa, que ce n’est pas une mauvaise idée d’adapter les services de formation à l’emploi aux demandes sur le terrain. Mais d’aucunes arguent en revanche que le fédéral fait fausse route en imposant ses nouveaux paramètres de façon unilatérale et préviennent qu’Ottawa aura besoin des provinces pour aller de l’avant.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

* Le 1er avril à 22 h, je vois que la faute a été corrigée.

« Formation de la main-d’œuvre – Ottawa devra affronter les provinces » : http://www.ledevoir.com/politique/canada/374187/ottawa-devra-affronter-les-provinces

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 23:50 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]