Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

lundi 25 février 2013

La révolution est ennivrante

Ennivrant, ennivrante; enivrant, enivrante; orthographe.

  • La révolution est ennivrante mais le retour sur terre fut exigeant pour eux.
    (Josée Boileau, dans Le Devoir du 23 février 2013.)

On écrit enivrant, enivrante, enivrer, enivrement; ces mots ne sont pas visés par les rectifications de l'orthographe :

La révolution est enivrante*, mais le retour sur terre fut exigeant pour eux.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

* Le 25 février à 21 h, je vois que la correction a été apportée.

« Sommet des universités – On va se parler! » : http://www.ledevoir.com/societe/education/371703/on-va-se-parler

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 04:29 - Langue et traduction - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    Quand on a trop bu on voit double !

    Posté par Rosa, lundi 11 mars 2013 à 08:25

Poster un commentaire