Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

mercredi 23 janvier 2013

Sans le savoir

Sujet implicite de l'infinitif; grammaire française; syntaxe.

  • Celle-ci, violentée par son mari qui menaçait d'ailleurs de la tuer, ainsi que sa fille, avait voulu engager un tueur à gages pour se débarrasser de son conjoint. Mais sans le savoir, l'homme qu'elle avait voulu embaucher était un agent d'infiltration de la Gendarmerie royale du Canada (GRC).
    (PC dans le site du Devoir, le 18 janvier 2013 à 15 h 7.)

L'homme savait forcément qu'il était un agent d'infiltration de la GRC; c'est plutôt elle qui l'ignorait. La phrase serait mieux construite si le sujet implicite de l'infinitif, savoir, était le même que celui du verbe de la proposition principale :

Celle-ci, violentée par son mari qui menaçait d'ailleurs de la tuer, ainsi que sa fille, avait voulu engager un tueur à gages pour se débarrasser de son conjoint. Mais sans le savoir, elle s'était adressée à un agent d'infiltration de la Gendarmerie royale du Canada (GRC).

Il y aurait d'autres façons de s'en tirer :

Celle-ci, violentée par son mari qui menaçait d'ailleurs de la tuer, ainsi que sa fille, avait voulu engager un tueur à gages pour se débarrasser de son conjoint. Mais sans qu'elle le sache, l'homme qu'elle avait voulu embaucher était un agent d'infiltration de la Gendarmerie royale du Canada (GRC).

Celle-ci, violentée par son mari qui menaçait d'ailleurs de la tuer, ainsi que sa fille, avait voulu engager un tueur à gages pour se débarrasser de son conjoint. Mais l'homme qu'elle avait voulu embaucher était en fait un agent d'infiltration de la Gendarmerie royale du Canada (GRC).

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

« Victime de violence, une femme ne peut invoquer la contrainte comme défense » : http://www.ledevoir.com/societe/justice/368726/victime-de-violence-une-femme-ne-peut-invoquer-la-contrainte-comme-defense

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 06:03 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire