Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

dimanche 30 décembre 2012

Attawakispat

Attawakispat, Attawapiskat.

  • Que la chef d'Attawakispat, l'une des communautés autochtones les plus misérables du Canada, ait décidé d'entamer une grève de la faim qui dure maintenant depuis 18 jours, cela envoyait déjà un message très fort.
    (Vincent Marissal, dans La Presse du 29 décembre 2012.)
  • La chef Spence veut d'abord parler de la misère chez les autochtones. Il y a un an, son village, Attawakispat, avait fait les manchettes [...]

Monsieur Marissal écrit, en conclusion de son article : « Comme l'île Victoria au milieu de la rivière des Outaouais, on peut feindre de ne plus voir les autochtones et leur sordide sort, mais ils ne disparaîtront pas pour autant. Ils continueront de revenir, sporadiquement, déranger notre profonde indifférence. »

Il eût suffi de secouer un brin cette indifférence pour vérifier l'appellation officielle : c'est Attawapiskat. Entre autres sources : http://www.attawapiskat.org/.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

« Triste à mourir (de faim) » : http://www.lapresse.ca/debats/chroniques/vincent-marissal/201212/28/01-4607292-triste-a-mourir-de-faim.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B13b_vincent-marissal_3280_section_POS1

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 02:44 - Ni fleurs ni couronnes - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire