Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

lundi 17 décembre 2012

La voie chargée d'émotion

  • Dans un silence de plomb, il a continué son discours, la voie* chargée d’émotion.
    (Bahador Zabihiyan, dans Le Devoir du 17 décembre 2012.)

Dans un silence de plomb, il a continué son discours, la voix chargée d’émotion.

  • [...] une des premières mesures qu’il pourrait tenter de mettre en place serait d’interdire les fusils d’assaut. Une loi, signée par le président Bill Clinton en 1994, les avait interdites*, mais elle a expiré en 2004, et n’a jamais été renouvelée depuis.

Une loi avait interdit quoi? Les fusils d'assaut, représentés par le pronom les. Le participe passé employé avec l'auxiliaire avoir s'accorde avec le complément d'objet direct, placé devant le verbe :

[...] une des premières mesures qu’il pourrait tenter de mettre en place serait d’interdire les fusils d’assaut. Une loi, signée par le président Bill Clinton en 1994, les avait interdits, mais elle a expiré en 2004, et n’a jamais été renouvelée depuis.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

* Le 18 décembre à 16 h 45, je constate que la faute a été corrigée.

« "Nous devons changer", dit Obama » : http://www.ledevoir.com/international/etats-unis/366589/nous-devons-changer-dit-obama

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 03:44 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]