Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

jeudi 13 décembre 2012

Il n'y a pas de contrat de signer

  • En campagne électorale, les conservateurs s’en sont tenus à leur chiffre original, affirmant, en plus, qu’ils ne pouvaient résilier le contrat sans en payer le prix. Ce qui était faux. Il n’y a toujours pas de contrat de signer à ce jour.
    (Manon Cornellier, dans Le Devoir du 12 décembre 2012.)

Placé devant un verbe, de n'appelle pas toujours l'infinitif :

Il n'y a toujours pas de contrat de conclu [et non pas de conclure] à ce jour.

En campagne électorale, les conservateurs s’en sont tenus à leur chiffre original, affirmant, en plus, qu’ils ne pouvaient résilier le contrat sans en payer le prix. Ce qui était faux. Il n’y a toujours pas de contrat de signé à ce jour.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

« Le chasseur devenu bateau » : http://www.ledevoir.com/politique/canada/366183/le-chasseur-devenu-bateau

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 00:47 - Langue et traduction - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    Fidèle au poste

    Bonjour.
    Vous êtes toujours fidèle au poste !

    Posté par LMMRM, jeudi 13 décembre 2012 à 17:30
  • chiffre

    Je ne sais à quoi renvoie le mot « chiffre » dans cet exemple (pourcentage, taux de participation, nombre d'électeurs, autre ... ?) En tout cas, nombreux sont les rédacteurs et journalistes qui emploient le mot « chiffre » à la place de « nombre ». Exemple classique à la télévision française (et ailleurs) : les chiffres du chômage. C'est comme si on confondait « lettre » et « mot ».

    Posté par Ricoxy, samedi 29 décembre 2012 à 21:45

Poster un commentaire