Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

dimanche 18 novembre 2012

Par quels mécanismes l'adversité se glissent...

  • Maria Sokolowski, détentrice de la chaire de recherche en génétique et en neurologie, a ajouté que des recherches récentes ont permis de comprendre par quels mécanismes l’adversité vécue par un enfant au début de sa vie « se glissent sous sa peau et influent sur sa biologie ».
    (Pauline Gravel, dans Le Devoir du 17 novembre 2012.)

Ce ne sont pas les mécanismes qui se glissent et influent, mais l'adversité :

[...] ont permis de comprendre par quels mécanismes l’adversité vécue par un enfant au début de sa vie « se glisse sous sa peau et influe sur sa biologie ».

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

« La petite enfance : le moment où tout se joue » : http://www.ledevoir.com/societe/education/364212/la-petite-enfance-le-moment-ou-tout-se-joue

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 05:07 - On ne se relit jamais trop - Commentaires [0] - Permalien [#]