Choux de Siam

Parce que j'aime les choux de Siam, et pas seulement la grammaire (carnet dédié à monsieur Raymond Laganière, autrefois professeur de français à la polyvalente Donnacona)

mardi 30 octobre 2012

Elle est quelqu'un de gênée

Quelqu'un de; elle est quelqu'un de + masculin ou féminin; elle est quelqu'un de, genre de l'adjectif; grammaire française; orthographe d'accord.

  • « [...] ils apprécient ce que tu as fais. »
    (Marc Tougas, PC, citant Antoine Valois-Fortier dans La Presse du 26 septembre 2012.)

Le participe passé du verbe faire, avec lequel on forme le passé composé, c'est fait :

Ils aiment les dessins que tu as faits.
Ils te remercient des confitures que tu leur as faites.

Ils te sont reconnaissants de ce que tu fais pour eux.
« [...] ils apprécient ce que tu as fait. »


  • [...] ça lui est notamment arrivée [à Roseline Filion] quand elle est allée dans un parc de glissades d'eau avec Benfeito.
    « Je suis quelqu'un d'assez gênée, alors quand les gens me reconnaissent, j'hésite un peu à dire oui », a timidement ajouté [Meaghan] Benfeito.

Ça lui est arrivée

Ce n'est pas Roseline Filion qui est arrivée, mais ça; le pronom démonstratif neutre commande l'accord au masculin singulier.

Elle est quelqu'un de gênée

Je comprends l'hésitation du journaliste, quelqu'un désignant ici une jeune femme; il reste que c'est un pronom masculin. Je trouve d'ailleurs cette précision dans le Lexis : quelqu'un peut être « suivi de de et d'un adjectif masculin » au sens de « une personne... ».

Grevisse (Le bon usage, 728, b, 1, page 1146) donne comme corrects les exemples suivants :

Auprès d'elle, Charlotte Brontë paraît quelqu'un d'échevelé. (J. Green.)

Michelle était quelqu'un de discret. (J.-J. Gautier.)

Il fallait écrire :

[...] ça lui est notamment arrivé [à Roseline Filion] quand elle est allée dans un parc de glissades d'eau avec Benfeito.
« Je suis quelqu'un d'assez gêné, alors quand les gens me reconnaissent, j'hésite un peu à dire oui », a timidement ajouté [Meaghan] Benfeito.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Québec

« Une médaille olympique n'est que le début » : http://www.lapresse.ca/sports/autres-sports/olympisme/201209/26/01-4577868-une-medaille-olympique-nest-que-le-debut.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_lire_aussi_4587604_article_POS5

Merci de votre visite. Une question? Je serai heureuse d'y répondre, dans la mesure de ma disponibilité. Voir la rubrique « Contactez l'auteur », dans la colonne de droite.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

Posté par Choubine à 05:11 - Langue et traduction - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire